Sign in
Download Opera News App

 

 

Horreur à Duékoué : Guezon attaqué nuitamment

Le peuple , une fois de plus frappé de plein fouet.

Des dozos et supplétifs attaquent nuitamment le village de Guezon Tahouaké dans le département de Bangolo. Bilan 4 morts et de nombreux dégâts matériels mais une information non encore confirmée.

Que s'est-il passé ?

Un Wê originaire de ce village ayant refusé de payer de l'argent à un corridor à l'entrée du dit lieu comme l'exigent les dozos est pris à parti par eux. S'en suit une bagarre au cour de laquelle il ressort vainqueur sur ses agresseurs.

Les choses n'en restent pas là. S'étant sentis humiliés, ils appellent du renfort et attaquent le village endormi qui est loin de se douter de leur macabre ambition.

Le bilan est lourd.

Selon une source proche du lieu du sinistre joint au téléphone nous enregistrons 4 morts et de nombreux dégâts. 4 personnes innocentes arrachées à la vie. 4 morts de trop.

Nous rappelons que le bilan du sinistre reste toujours à confirmer.

Cependant nous interpelons les autorités administratives et militaires nationales en général et celles régionales en particulier.

Il faut éviter de faire des tours de réconciliation demain mais plutôt chercher à évoquer le problème de fond. Pour éviter de faire "le médecin après la mort."

Monsieur Serey Doh Celestin, président du conseil régional doit prendre son bâton de pèlerin pour sillonner toutes les contrées de la région du guemon afin que ce qui vient de se passer ne se reproduise plus car il demeure le premier responsable administratif de la région du Guémon dont est issu le village de Guezon Tahouaké.

Quelle action, lui qui est sur le terrain a mis en oeuvre pour faire la levée et destruction de ses barrages appelés corridors où des sommes sont versées avant tout passage? Des zones de non droit.

À quoi servent ces barrages dans un pays dit "en paix"? Où va cet argent? Il est temps que des responsabilités soient prises et des leçons soient tirées. Car trop c'est trop.

En entendant que le pont de nidrou dans la même région qui est un tombeau à ciel ouvert viennent endeuiller les populations déjà meurtriers il faut vraiment des mesures idoines pour éviter une n-iéme écatombe au peuple wê.


IL FAUT CROIRE QUE LA CÔTE D'IVOIRE À BESOIN DE DÉLIVRANCE.

Content created and supplied by: Menadel (via Opera News )

Guezon Tahouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires