Sign in
Download Opera News App

 

 

Transport aérien/ Aéroport international d'Odienné : voici les failles à régler.

L'aéroport d'Odienné a été reclassé par les autorités ivoiriennes le 15 octobre 2020 au rang d'aéroport international et rebaptisé aéroport international Lamine Diabaté. Une telle classification internationale devrait par conséquent, s'inscrire dans une démarche qui allie commodité et qualité '' irréprochable '' en en prenant en compte l'environnement immédiat de cet aéroport.

En effet, l'urbanisation galopante avec un lotissement mal maîtrisé de la capitale du Kabadougou, Odienné, représente un état de fait qui constitue déjà un souci vu que cet aéroport pourrait se retrouver dans un futur proche encerclé par les habitations.A côté de cette situation qui apparait moins favorable à une exploitation sereine de cet espace aérien, l'on note la présence d'animaux, notamment des bœufs avec une odeur difficile à supporter; une situation qu'il serait souhaitable de régler afin d'avoir un cadre aéroportuaire agréable, compétitif susceptible d'attirer plus l'extérieur.

Par ailleurs, au regard du faible impact d'Odienné sur l'ensemble du territoire national en terme d'attractivité, l'on se demande les critères requis pour ériger un aéroport en aéroport international et d'avoir fait de l'aéroport d'Odienné, un aéroport international ?


As. B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires