Sign in
Download Opera News App

 

 

Les obstacles que rencontrent la société tesla en Chine


C’est une chute spectaculaire, qui témoigne des difficultés récentes de Tesla en Chine. En avril, le constructeur américain de voitures électriques a vendu moins de 26.000 berlines produites dans son usine de Shanghai, selon les chiffres publiés la semaine dernière par la China Passenger Car Association (CPCA). C’est 27% de moins qu’en mars. Mais le repli est en réalité beaucoup plus marqué: sans tenir compte des véhicules exportés vers l’Asie et l’Europe, celui-ci s’élève en effet à environ 60%. Avec moins de 12.000 immatriculations en avril, la part de marché de Tesla sur le segment premium est ainsi passée sous les 50%.La Chine est cruciale pour permettre à la société fondée par Elon Musk d’atteindre les ambitieux objectifs qu’elle s’est fixés. Le pays est en effet le premier marché mondial pour les voitures électriques. Et il représente déjà plus de 30% de son chiffre d’affaires. Fin 2019, Tesla y a inauguré une “gigafactory”, capable de produire à terme 500.000 véhicules par an. Longtemps, le constructeur a pu compter sur le soutien des autorités. Il est ainsi le seul groupe automobile étranger à avoir pu s’implanter dans le pays sans devoir former une coentreprise avec un partenaire chinois. En 2019, il avait par ailleurs été exempté des droits de douanes imposés par Pékin.

L’impact du climat:Le climat s’est nettement détérioré depuis le début de l’année. Tesla a d’abord été banni des zones militaires, officiellement parce que l'armée craint que les caméras de ses berlines puissent être utilisées à des fins d’espionnage. Le constructeur a aussi été convoqué par les autorités pour s’expliquer sur des plaintes déposées par des consommateurs, portant notamment sur des défaillances des freins. Le mois dernier, une propriétaire avait manifesté sur le stand de Tesla pendant le salon automobile de Shanghai. Une vidéo devenue virale. Depuis la presse chinoise, souvent proche du pouvoir, relaie de nombreux incidents et multiplie les attaques contre la société américaine. Des critiques qui semblent avoir eu un impact sur les ventes.

la concurrence chinoise: Ce changement d’attitude intervient à un moment charnière pour Tesla: pionnier du marché, le groupe est confronté à la montée en puissance des constructeurs chinois, comme Nio, Li Auto et Xpeng. En avril, ces trois marques ont écoulé plus de 17.000 véhicules électriques en Chine. Certains observateurs estiment que Pékin cherche désormais à favoriser ses champions nationaux. Et prédisent donc de nouvelles offensives contre Tesla. Selon l’agence Reuters, la société aurait ainsi mis en pause les projets d’extension de sa “gigafactory” de Shanghai, renonçant notamment à exporter une partie de la production vers les Etats-Unis.

Content created and supplied by: Anoumouyé (via Opera News )

chine shanghai tesla

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires