Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbaka, mini-cars de transport à Abidjan, et le phénomène « d'association de monnaie », découvrons !

Moyen de transport créé dans les années 1930, dans le cadre de faciliter le déplacement des habitants dans les différentes communes d’Abidjan, le gbaka est un mini-car de 18 places de marques différentes.

Originellement, le nom gbaka a été donné à ce genre de véhicule à cause de sa vétusté et son mode de chargement différent des autres transports. 

Ces mini-cars appelés couramment « gbaka », 

On la particularité d’embaucher une personne jeune jouant le rôle de recruteur de clients et encaisseurs de titre de transport des passagers au cours du trajet.

Ces jeunes hommes appelés apprentis gbaka, accrochés aux portes des véhicules, attirent l’attention par des cris et des acrobaties qui luit-on attitré le nom balanceur. 

Ce transport est très sollicité, à cause de sa disponibilité et d’un manque de moyens financiers par les populations.

Depuis les années 2000 nous découvrons qu’un phénomène sévit dans le milieu du transport des mini-cars « gbaka », l’association de monnaie,

« Appeler couramment le mariage », ces apprentis gbaka mettent ensemble les monnaies des clients qui doivent descendre aux mêmes arrêts, où ces personnes sont obligées de se départager eux-mêmes.

Content created and supplied by: Prolixe_Gold1 (via Opera News )

Abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires