Sign in
Download Opera News App

COVID

 

Society COVID

 

Le Président du Sénat appelle à la transformation des coopératives agricoles en PME

Le Président du Sénat ivoirien, Jeannot Ahoussou-Kouadio, a participé à la séance d’information parlementaire animée par M. Félix ANOBLE, Ministre de la Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (PME), ce jeudi 11 juin 2020 à la Fondation Félix Houphouët-Boigny de Yamoussoukro. A cette occasion, le patron du Sénat n’a pas manqué de toucher du doigt les réels problèmes du secteur des PME en Côte d'Ivoire.

De véritables préoccupations soulevées

Les PME « sont essentielles au développement de nos territoires, de nos communes, de nos régions, et particulièrement de notre pays car elles jouent un rôle déterminant dans la vivacité de notre économie et sont de véritables facteurs de promotion de l’emploi, de l’innovation et surtout de la redistribution des richesses». (...) La création d’un Ministère spécifiquement dédié à la promotion des PME est un indicateur qui révèle leur importance dans la stratégie globale de développement de notre pays. » a indiqué le Président du Sénat ivoirien lors de son intervention à la tribune, avant de relever les véritables préoccupations de ce secteur.

« En Côte d’Ivoire, le secteur des PME constitue 80% des entreprises et plus de 98% du tissu des entreprises formellement constituées, mais, elles ne  contribuent seulement  que pour 19 à 20% au Produit intérieur brut (PIB) du pays. Au regard de ce constat, les PME ivoiriennes peuvent- elles espérer se voir attribuer des marchés publics pour participer, autant qu’elles le souhaitent, au développement de notre pays ? Les textes en vigueur visant le renforcement de la participation des PME aux marchés publics à travers la sous-traitance notamment, sont-ils suffisants au regard des difficultés d’accès au financement sus-évoquées ? »

« Par ailleurs, comment le Gouvernement entend-il soutenir l’éclosion du nouveau type de PME que sont les startups, afin de résorber le taux de chômage que l’on observe au niveau des diplômés ivoiriens (..)? ». Quelles sont les mesures prises pour accompagner durablement les PME en proie aux effets dévastateurs de la crise sanitaire liée à la Covid-19 ? 

C’est à toutes ces interrogations que les sénateurs voudraient avoir des réponses. » a indiqué Jeannot Ahoussou-Kouadio.

Des Perceptives pour les PME ivoiriennes

Face aux sénateurs ivoiriens, le Ministre en charge des PME, M. ANOBLE Félix, s'est voulu rassurant: « la mise œuvre de la politique nationale du Gouvernement en faveur des PME est sur le bon chemin nonobstant quelques difficultés qu’il convient (...) de relever».

Répondant aux questions des sénateurs, ANOBLE Félix n'a pas manqué de préciser les reformes apportées dans le secteurs des PME notamment la création de deux incubateurs fonctionnels à Abidjan et à San Pedro (Ceux de Bouaké et d’Odienné sont en cours) pour assurer l'hébergement, la formation, le conseil et le financement lors des premières étapes de la vie de l'entreprise.

En ce qui concerne la crise sanitaire, le Ministre en cahrge des PME a rappeler la mise à disposition d'un fonds de 150 milliard de Francs CFA pour soutenir les PME locales. Il a également assurer que des dispositions supplémentaires sont prises afin d'aider les PME à mieux faire face à cette situation difficile.

Le Ministre ANOBLE Félix a terminé en rappelant que si le succès de la Côte d’Ivoire s’est fait par l’agriculture, son émergence le sera par des PME dynamiques et compétitives.

 D’importantes propositions formulées

Après avoir relevé les difficultés que rencontre le secteur des PME en Côte d'Ivoire, le Président du Sénat a, au nom de l'Institution qu'il dirige, fait deux importantes propositions en vue de résoudre certains de ces problèmes.

Ainsi, en soutien aux importantes mesures déjà prises, le Sénat a proposé au Gouvernement et aux acteurs du secteur agricole d'opérer la transformation des coopératives agricoles en PME. Un tel virage aura le bénéfice de moderniser davantage ce secteur tout en renforçant la sécurité financière des braves paysans.

Qui plus est, le Sénat a souhaité que le Ministère en charge des PME puisse bénéficier d’une vocation plus transversale, pour embrasser les activités des PME dans les secteurs minier, commercial, agricole, industriel. Cette proposition vise à permettre au ministère de prendre en charge toutes les PME, où qu’elles se trouvent, et ainsi, canaliser et catalyser toutes les énergies dans une dynamique unique en vue de construire une économie ivoirienne plus forte.

Content created and supplied by: SÉNAT_CI (via Opera News )

Président du Sénat Sénat ivoirien

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires