Opera News

Opera News App Download

RDC : le docteur Denis Mukwege menacé de mort pour ses appels à mettre fin à l’impunité

bilezoua
2020-09-08 16:56:19

Pour le gynécologue, Prix Nobel de la paix en 2018, « ce sont les mêmes qui continuent à tuer dans la ligne droite des massacres qui frappent la RDC depuis 1996 ».

En République démocratique du Congo (RDC), réclamer la justice et la fin de l’impunité dont bénéficient des responsables des guerres, massacres et crimes qui ont jalonné l’histoire récente du pays peut être dangereux. Certains sont toujours en fonction dans le pays, mais aussi au Rwanda et en Ouganda, frontaliers des provinces des Kivu.

Dans cette région, toujours en proie à l’instabilité, des dizaines de groupes armés congolais et étrangers (rwandais, ougandais, burundais) continuent d’opérer, de tuer, de violer, de piller et de brûler des villages.

Comme cette nuit du 16 au 17 juillet, dans le village de Kipupu, sur les hauts plateaux du Sud-Kivu, où des hommes en arme ont abattu au moins dix-huit personnes. Pour le médecin, gynécologue et Prix Nobel de la paix 2018 Denis Mukwege, « ce sont les mêmes qui continuent à tuer (…) dans la ligne droite des massacres qui frappent la RDC depuis 1996 ».

Cette phrase publiée sur Twitter lui vaut d’être visé par des menaces de mort prises au sérieux par les Nations unies qui réclament une enquête. Le président Félix Tshisekedi a accepté cette requête, s’engageant aussi à assurer la sécurité du médecin qui continue de pratiquer dans son hôpital de Panzi, à Bukavu, la capitale du Sud-Kivu.

Protégé par des policiers congolais appuyés par des éléments de la Mission des Nations unies en RDC (Monusco), le docteur Mukwege dit craindre pour sa vie, mais continue de militer pour que justice soit faite. Il réclame ainsi la mise en place d’un tribunal pénal international pour la RDC afin de juger les responsables de crimes commis à compter des années 1990.

« Ce n’est pas une justice de vengeance. C’est une justice pour tout simplement éviter la répétition de ces crimes », a-t-il déclaré lundi 31 août devant la sous-commission des droits de l’homme du Parlement européen.

Lire aussi  Denis Mukwege, Prix Nobel de la paix : « Je demande à la communauté internationale de s’élever contre les viols qui continuent en RDC »

Le médecin et militant congolais préconise de « déterrer » le rapport du Projet Mapping réalisé par Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) il y a dix ans. C’est une radiographie précise des crimes les plus graves commis entre mars 1993 et juin 2003 en RDC. Plus de 500 pages documentant 617 violations graves des droits de l’homme au cours de conflits locaux et régionaux dans lesquels ont pris part des armées (Rwanda, Ouganda…), des mouvements politico-militaires, des milices sur le territoire congolais.

Content created and supplied by: bilezoua (via Opera News )

Tags:      

Denis Mukwege Kivu RDC
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ

Tensions pré-électorales : Un ex-Sous-secrétaire d'État américain "rejoint" l’opposition ivoirienne

10h ago

9322 🔥

Tensions pré-électorales : Un ex-Sous-secrétaire d'État américain

Ghana: un couple de femmes militaires placé en détention après leur mariage

10h ago

215 🔥

Ghana: un couple de femmes militaires placé en détention après leur mariage

Souvenir : Il y'a 62 ans Sékou Touré disait " NON '' à la France du général De Gaulle

12h ago

227 🔥

Souvenir : Il y'a 62 ans Sékou Touré disait

Le peuple gouro a offert un joli masque au président alassane ouattara pour la paix, Appréciez!

13h ago

813 🔥

Le peuple gouro a offert un joli masque au président alassane ouattara pour la paix, Appréciez!

Le désamour de la CADHP par les Etats africains

15h ago

3912 🔥

Le désamour de la CADHP par les Etats africains

Côte d'Ivoire : "l'ombre de DJ Arafat" plane sur un concours de la Fonction publique

17h ago

7031 🔥

Côte d'Ivoire :

La Banque africaine de développement entre au Conseil d’administration du Forum mondial

17h ago

24 🔥

La Banque africaine de développement entre au Conseil d’administration du Forum mondial

Simplice Zinsou et Roger Ouégnin : 2 grands dirigeants de foot, 2 styles de gestion

20h ago

1534 🔥

Simplice Zinsou et Roger Ouégnin : 2 grands dirigeants de foot, 2 styles de gestion

Environnent préélectoral en Côte d'Ivoire : ce qu'il faut retenir de la mission de l'ONU

22h ago

90 🔥

Environnent préélectoral en Côte d'Ivoire : ce qu'il faut retenir de la mission de l'ONU

Un africain décède en Belgique, son pays et sa famille refuse de recevoir son corps: les raisons

22h ago

15603 🔥

Un africain décède en Belgique, son pays et sa famille refuse de recevoir son corps: les raisons