Sign in
Download Opera News App

 

 

Bavure policière : Un homme noir est décédé à la suite d'une arrestation musclée

Bavure policière : Le maire de Minneapolis, Jacob Frey après la mort d'un noir " Être noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort "


Les Noirs ont 2,5 fois plus de chance que les Blancs d'être tués par la police aux États-Unis.

Alors que la lutte contre les violences policières et les discriminations raciales est l'un des sujets de société les plus brûlants du pays , ces bavures policières continuent d'endeuiller des familles .

C'est le cas le lundi 25 mai dernier où , un homme noir américain , George Floyd est décédé à la suite d'une arrestation musclée par la police américaine .

La scène, filmée lundi soir par une passante montre un homme plaqué au sol sur le ventre par un policier qui l'immobilise avec un genou sur le cou.

" Je ne peux pas respirer ! Je ne peux pas respirer !», s’exclame l'homme d’une quarantaine d’années sur la vidéo, en hurlant «ne me tuez pas» aux deux policiers , tandis que l'agent, un Blanc, lui dit de rester calme.

Le maire de Minneapolis, Jacob Frey, a pour sa part condamné cet acte horrible «

" Être noir aux Etats-Unis ne devrait pas être une condamnation à mort " , a-t-il lancé lors d'une conférence .

Une enquête fédérale a été ouverte sur cette affaire.

Les quatre policiers impliqués dans cette interpellation avaient été démis de leurs fonctions .


Brice 225

Content created and supplied by: Brice225 (via Opera News )

Bavure Etats-Unis Jacob Frey Minneapolis

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires