Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon-Bonikro : le corps sans vie d'un jeune burkinabé, pendu à son domicile

Un jeune de nationalité burkinabé retrouvé pendu à son domicile .

Les habitants de du quartier bonikro se sont réveillés dans les pleurs ce lundi .

Perdu de vue depuis 3 jours, c’est finalement les odeurs qui ont alerté le voisinage.

Un corps inerte pendu, c’est ainsi que le corps sans vie du jeune vigile Koné Moussa dont la découverte macabre a été faite le 30 Aout 2020 à Bonikro, un sous quartier de Gesco, dans la commune de Yopougon.


Selon l’entourage du jeune originaire du Burkina l’avaient perdu de vue depuis « trois jours » jusqu’à ce que sa dépouille soit découverte à son domicile .

 « J’étais en train de faire le ménage lorsqu'une odeur de pourriture venait de sa maison. J'ai trouvé l'ami de Koné devant la boutique. Je lui ai demandé ce qu'il fait là, il m'a dit que ça fait trois jours qu'il ne voit pas son ami. Je lui ai demandé d'appeler, il m'a dit que ça ne passe pas. Je lui ai demandé d'appeler le propriétaire des lieux, il n'avait pas son contact », raconte une voisine du défunt.

Saisies de l’affaire, les autorités compétentes sauront sans doute, mettre la lumière sur se meurtre.

Content created and supplied by: Canky (via Opera News )

Bonikro Koné Moussa Yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires