Sign in
Download Opera News App

 

 

Angola : une étude menée par un psychologue au sujet des agressions sexuelles va vous étonnez

Beaucoup d’efforts on été fait ces dernières années en Afrique et dans le monde pour lutter contre les agressions sexuelles sur les femmes et les mineurs. Au Kenya par exemple deux étudiantes ont créée une application du nom de « Masiz », pour permettre aux femmes victimes de ses agressions de pouvoir partager ce qu’elles ont vécu.

Rappelons aussi qu’il y’a quelques temps le procès de producteur Hollywoodien Harvey Weinstein qui s’est ouvert le 6 janvier 2019 avait crée l’indignation. Pourtant dans plusieurs pays Africains comme l’Angola les choses semblent s’empirer.

là-bas, les agressions sexuelles sur mineur passe à un autre stade. Une étude effectuée par la psychologue Ana Panzo nous donne des résultats les plus alarmants. En Angola, les abus sexuels contre les femmes et les enfants ne cessent de s’accentuer. Les victimes ont parfois deux ans, ceci n’est-il pas étonnant ?

C’est Ana Panzo qui en effet a découvert une telle chose. Elle vient de publier les résultats de ses recherches dans un livre qui peut véritablement frustrer les gens sain d’esprit. « Grâce à mon étude j’ai pu découvrir le mode opératoire de ses agresseurs qui sont la plupart du temps des sœurs, des frères ou des parents des victimes », propos de Ana Panzo.

En ce qui concerne la motivation de ceux qu’on traitent communément de pédophile, l’étude de Panzo nous révèle que ceux-ci sont à la recherche d’un plaisir sexuel exagéré. L’étude nous révèle également que les agresseurs parlent presque toujours de sorcellerie ou de sort qu’on leur a lancé afin de ne pas répondre de leurs crimes devant la loi.

Pensez-vous qu’il s’agit vraiment dans ses cas d’agression de mineurs de sorcellerie ?

Content created and supplied by: MeteorInfo (via Opera News )

Angola

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires