Sign in
Download Opera News App

 

 

Le procureur Adou Richard se prononce enfin sur ces affaires : "Jeune homme décapité, gbaka vert"

Sur la chaîne Life Tv, le procureur de la République de Côte d'Ivoire, Richard Adou, a décidé finalement de se prononcer sur les sujets sensibles, comme les affaires du "gbaka vert" et du "jeune homme décapité" à Daoukro, lors des violences qui ont émaillé l'élection présidentielle d'octobre dernier.

Alors qu'il a reçu de très vives critiques de la part de plusieurs ivoiriens sur sa gestion des violences liées à la présidentielle dernière en Côte d'Ivoire, le procureur de la République est sorti du silence et a apporté des éclaircissements à la situation.

Selon Adou Richard, l'affaire du jeune N'Guessan Koffi, 34 ans, décapité à Daoukro lors des affrontements intercommunautaires en marge de l'élection présidentielle, est en cours de traitement.

"Pour le jeune qui a eu la tête tranchée à Daoukro, les enquêtes se poursuivent. Des personnes ont ère déjà entendues, certaines sont déjà en détention à Abidjan", a déclaré Adou sur Life Tv.

Il souligne par-là que ses services sont à pied d'oeuvre pour ne pas laisser ce crime impuni.

Dans l'autre affaire, celui du "gbaka vert", qui a fait le tour des réseaux sociaux et qui continue de susciter l'indignation des ivoiriens, le procureur a indiqué que là aussi, les enquêtes étaient en cours.

" A propos du Gbaka vert, nos enquêteurs sont à pied d'oeuvre. Je ne peux pas vous dire aujourd'hui qui conduisait ce Gbaka. Les appels à témoins ne sont pas toujours crédibles", a-t-il indiqué.

Rappelons que le "Gbaka vert", dont il est question, est un minibus de transport en commun en Côte d'Ivoire, qui a transporté des individus qui s'en prenaient aux manifestants de l'opposition contre le mandat du président réélu, Alassane Ouattara.

#NS

Content created and supplied by: Nickouss (via Opera News )

Adou Richard Daoukro Richard Adou

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires