Opera News

Opera News App Download

Yopougon: Il se fait passer pour un visiteur et cambriole 3 studios sur 8 dans un immeuble

FredericGneze
2020-10-17 20:05:08

L’individualisme qui a gagné la vie urbaine est en passe de faire des dégâts dans le vivre ensemble cher à l’Afrique. Dans nos immeubles, personne ne fait attention à son voisin, juste des timides ‘’bonjour’’ ou ‘’bonsoir’’ et la vie continue. Un individu, se faisant passer pour un visiteur, n’a pas eu de mal à pénétrer un bâtiment pour cambrioler sans forcer, 3 studios sur les 8 que compte le pallier supérieur.

     Les faits remontent au vendredi 09 octobre 2020 dernier à Yopougon, secteur Toits Rouges. Dans un immeuble dont le pallier supérieur est majoritairement habité par des célibataires, il est presque de tradition que personne ne reste à la maison. Ils sont toujours partis à la recherche de leur pitance quotidienne. Contrairement aux autres appartements où quelque servante ou un neveu assure la garde, les célibataires ne reviennent en général que tard le soir. Ce jour-là donc, autour de 08 heures, selon le témoignage d’un gamin de 8 ans qui jouait avec ses amis dans le couloir qui mène aux étages des célibataires, ‘’un tonton est venu. Il nous a dit qu’il partait voir son ami en haut. Il nous a dit de nous éloigner dans la grande cour car on faisait trop de bruit’’.

      Bien entendu, la stratégie du visiteur insolite était d’éloigner les naïfs gamins afin de mieux opérer, connaissant bien les habitudes des occupants des lieux. Il savait, comme le rapporte G Désiré, une victime,’’ qu’ils ne seraient pas là avant une certaine heure’’. Bien isolé dans les étages supérieurs, il prit son temps, avec un pied de biche précédemment dissimulé sous un manteau, de faire un ‘’travail propre’’. Ainsi, a-t-il cambriolé 3 studios. Dans le premier, il a réussi à décrocher une télé écran plasma du mur ; dans le second, ce sont les bijoux d’une jeune dame qui feront les frais de son audace ; plus loin dans le troisième studio, il aura le bénéfice de l’argent liquide, une somme de plus de 200.000 fcfa qui appartiendrait, selon le locataire du studio, à une association dont il est le trésorier. Il s’apprêtait, selon ses dires, à faire le versement sur le compte de l’association le lendemain du drame.

     Après son forfait, l’homme serait revenu, les mains chargées de ses butins, passer devant les mêmes gamins, dans l’indifférence totale de quelques rares locataires. Chacun croyant, de bonne foi, au transit d’un visiteur normal. C’est plus tard dans la soirée que le scandale éclatera. Au moment où nous mettons sous presse, la consternation était encore visible sur les visages. Il a été sugéré que les victimes portent plainte mais que faut-il vraiment en attendre ? L’ingénieux voleur est certainement bien loin, savourant tranquillement les fruits de son ‘’travail’’ savamment exécuté.

             Frederic Gneze

Content created and supplied by: FredericGneze (via Opera News )

Tags:      

Yopougon
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

COMMENTAIRES

VOUS AIMEREZ