Sign in
Download Opera News App

 

 

Patrimoine de L'UNESCO : la Côte d’Ivoire va présenter un autre dossier le 26 juillet

Après la ville historique de Grand Bassam, la Côte d'Ivoire compte inscrire un autre bien, "les mosquées de style Soudanais" du nord au Patrimoine Mondial, Culturel et Naturel de L'UNESCO

Le dossier ivoirien sera présenté par le Ministère en charge de la Culture, le 26 juillet prochain à la 44ème session élargie de la convention pour la protection du Patrimoine Mondial, Culturel et Naturel de L'UNESCO en Chine, a-t-on appris auprès du ministère de la Culture et de l'Industrie des Arts et du Spectacle,

La Ministre Harlette Badou N'guessan kouamé, qui a assisté par visioconférence à l'ouverture de ladite session, a donné  l’information.

Les Mosquées de style soudanais du Nord sont situées dans la moitié nord de la Côte d'Ivoire, en zone de savane, principalement dans les régions administratives des Savanes, du Worodougou, du Denguélé, du Bafing et du Zanzan (Pays Sénoufo, Manding, Lobi et Koulango).

Le style d'architecture qui les caractérise, a été introduit dans l'Empire du Mali au 14e siècle et s'est développée dans les régions plus méridionales à la chute de l'Empire Sonrhaï après le 16e siècle (Bataille de Tondibi en 1591). Ce style « Soudanais » trouve son expression monumentale et singulière dans une vingtaine (20) de mosquées en Côte d'Ivoire, dont les plus significatives sont :

 La Mosquée de Kaouara située dans la Sous préfecture d'Ouangolodougou ;

La Mosquée de Tengréla située dans la Sous-préfecture de Tengréla ;

La Mosquée de Kouto, située dans la Sous-préfecture de Kouto ;

La Mosquée de Nambira, située la Sous-préfecture de M'Bengué;

Les deux Mosquées de Kong, situées la Sous-préfecture de Kong ;

Ces mosquées, d'une valeur à la fois architecturale, historique et patrimoniale, ont pu subsister grâce au maintien de leur fonctionnalité d'origine qui impose un entretien traditionnel strict et rigoureux par les communautés d'appartenance.

 Les Mosquées soudanaises sont principalement composées d'une salle de prière, principal espace central, à laquelle lui est adjoint le mihrab situé dans la tour du minaret. Cette salle de prière est, dans la majorité des cas, de forme approximativement rectangulaire ou carré. Les hommes prient dans la partie Est et les femmes au fond, dans la partie Ouest. Les femmes ont une entrée réservée et différente de celle des hommes. Les mosquées sont construites en briques de terre crue maçonnées. Les façades, le plus souvent aveugles, sont animées par des contreforts qui se différencient des minarets par leur taille.



Content created and supplied by: herl-l'intrépide (via Opera News )

Culturel Côte d'Ivoire Patrimoine Mondial

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires