Sign in
Download Opera News App

 

 

Hommage à Angéline Nadié, la parfaite symbiose de l'art et du naturel !

'' Ma Famille '' est bien triste aujourd'hui. Le ballet des larmes et des hoquets déchire le ciel blafard. Les nuages noirs et les vols lourds des hiboux ont englouti notre brillant soleil. La famille ivoirienne n'a plus d'éclat aujourd'hui. Angéline Nadié a donné son âme à Dieu.

Et c'est toute la fratrie de l'art qui pleure à se fendre l'âme. Ah Angéline ! Elle a marqué son temps. Elle s'est imposée sur la scène avec le masque de la mère dure et acariâtre. Elle s'est vêtue du manteau de l'invivable belle-mère qui empeste l'ambiance de '' Ma Famille ''. Ah Angélinene ! Elle s'est moulée dans ce rôle si parfaitement et si naturellement qu'elle s'est confondue au personnage ! C'était un talent indicible. Un génie incroyablement malléable !

Mais Angéline Nadié était dans la vie un être adorable. C'était une mère tendre qui haïssait les places où l'on se bat et où l'on crie ! C'était la paix ! Hélas, Angéline a rejoint la félicité du Ciel. Les gorges nouées de douleur et de sanglots maudissent l'immonde faucheuse. Hélas, Dieu seul savait l'heure du rappel de son enfant. Et cette heure a sonné. Angéline est un ange maintenant.

Elle laisse aux générations montantes son talent dont ils devraient s'imprégner. Elle vivra encore à travers leurs voix et les jeux sur la scène. C'est là que vivait Angéline. C'est là que vivra son doux souvenir et son art. Repose en paix, femme de qualité !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires