Sign in
Download Opera News App

 

 

Les petits bouviers de la région de la Bagoué (suite et fin)

II- Le travail des enfants, qu'est ce que c'est ?

La confusion est présente dans la tête de bon nombre de personnes. À quel moment parle-t-on de travail des enfants ? Un enfant qui aide ses parents dans leurs travaux champêtres ou dans leur commerce pendant les vacances scolaires peut-il être appelé enfant travailleur? Où se trouve la limite entre travail et éducation de l'enfant ? En d'autres termes, à quel moment franchit-on le cadre de l'éducation pour tomber dans celui du travail des enfants ? Voici quelques questions qui guideront cette section de notre enquête.

Rien ne peut se dire ici sans au préalable faire une revue de la littérature sur les textes de lois en vigueur sur le travail des enfants au plan international d'une part et au plan national d'autre part. Dans un article publié sur le site de OIT (organisation internationale du travail) intitulé informations de base sur le travail des enfants et l'OIT, il est dit ceci: "Qu'est-ce qui n'est pas du travail des enfants? Cependant, tout les travaux effectués par des enfants ne peut être qualifié de travail des enfants. Lorsque des enfants ou des adolescents participent à des activités de stimulation, sont bénévoles ou effectuent des travaux qui n'affectent pas leur santé ou leur développement personnel, ni n'interfèrent avec leur éducation, cela est généralement considéré positif. Par exemple, des activités telles qu'aider les parents dans la maison ou gagner de l'argent de poche en dehors des heures d'école et pendant les vacances scolaires." Dans un autre article sur la même page internet, il est écrit :"Le terme «travail des enfants» est souvent défini comme un travail qui prive les enfants de leur enfance, de leur potentiel et de leur dignité, et qui nuit à leur développement physique et mental." L'organisation internationale du travail a édité deux conventions sur le travail des enfants. Ce sont la convention 138 sur l'âge minimum d'admission à l'emploi et la convention 182 sur les pires formes de travail des enfants. La convention 182 reste à ce jour celle qui été la plus ratifiée car elle a atteint la ratification universelle.

Conclusion

Cette conclusion ne sera pas faite selon le canevas classique... C'était impossible pour nous de nous contenter de vous faire un bilan de tout ce qui a été dit plus haut. Oui, nous violons volontairement les règles pour ne pas voler à ces enfants leur sourire, leur joie de vivre, leur épanouissement, cette complicité avec les animaux dont eux seuls ont le secret. Voir des êtres si doux en symbiose avec ces taureaux, ces zébus, ces forces de la nature...le tableau est si beau que le perturber serait un délit de notre part.

Au cours de cette enquête nous avons nous même été décontenancés par le paradoxe entre les faits, les constats et les hypothèses et autres questionnements que nous avions en tête avant d'arriver sur le terrain. Ces petits bouviers sont si heureux de ce qu'ils font que les y extraire contribuerait à une perturbation de leur vie si fragile d'enfants innocents. C'est un risque de le dire ainsi, mais nous prenons ce risque pour le bonheur de ces enfants...pour qu'ils soient de fiers enfants qui vivent...tout simplement !

Astafe

[email protected]

Content created and supplied by: Astafe (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires