Sign in
Download Opera News App

 

 

Hommage à Adiaffi : les amis du livre à l’école des ‘’fétiches’’ Agni

   

Jean-Marie Adiaffi, maitre du bossonisme (concept d’adoration aux fétiches en pays Agni), et auteur du roman « La carte d’identité » sera à l'honneur le 15 novembre 2021 à l'occasion d'une journée hommage organisée par l'Association les amis du livre. L'évènement est prévu au Centre national du matériel scientifique (CNMS) à Cocody-II Plateaux.

Décédé le 15 novembre 1999, Jean Marie Adiaffi ne sera pas oublié grâce à l’action de l’Association des amis du livre présidée par Serge Grah. La journée d’hommage dédiée à l’illustre écrivain revêt un caractère particulier pour les amis du livre. Selon les promoteurs de cet événement littéraire, les inconditionnels du « bossonisme’’ auront droit à une diversité d’activités portant sur une communication du parcours philosophique et idéologique du défunt. A cela s’ajoute des déclamations de poèmes et des expositions photos de Adiaffi, Nanan Adé.

Pour la cause littéraire, plusieurs plumes de du club organisateur apporteront leurs expertises aux élèves et autres amoureux des lettres. Il s’agit de Auguste Gnalehi, Abdalla Koné, Dr Christiane Yao, Helena Lobé et Serge Grah. Auguste Gnaléhi, critique littéraire et premier vice-président de cette association annonce la couleur à travers le livre témoignage intitulé ‘’Entre éclairs et foudre’’ édité à Vallesse édition et coordonné par Serge Grah. 

"Il faut dire que … Jean-Marie Adiaffi Adé se porte plutôt bien dans notre mémoire. Il suscite un intérêt constant auprès de ses compatriotes, qui pressentent bien que cette grande voix aurait eu beaucoup à dire en ces "temps dégénérés" et troublés, ces voies "boueuses"-Assanou Atin-qui sont les notre aujourd'hui", écrit Gnaléhi dans l’œuvre dédiée au Bassoniste parti pour un voyage sans retour à Ebro, le pays des morts selon la pure tradition Agni.  

Pleins d’autres témoignages de la carrière littéraire d’Adiaffi, grand prix littéraire d’Afrique noire en 1981 attendent le public pour des moments de lecture de ses œuvres romanesques dont ‘’ Silence, on développe ‘’ en librairie. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Agni Jean-Marie Adiaffi Serge Grah

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires