Sign in
Download Opera News App

 

 

Attribution : La symbolique des noms Baoulé

Le peuple Baoulé regroupé dans plusieurs villes et villages du centre de la Côte d’Ivoire est très attaché à sa tradition. Ce peuple Akan venu du Ghana voisin attribue les noms à leurs progénitures (hommes et femmes) selon le jour de naissance.  

Le regard croisé d’un érudit baoulé permet de lever un coin du voile sur les noms donnés aux enfants nés dans les 7 jours de la semaine.  


– Lundi : (Kouassi, Akissi).

– Mardi : (Kouadio, Adjoua).

– Mercredi : (Konan, Amenan).

– Jeudi : (Kouakou, Ahou).

– Vendredi : (Yao, Aya).

– Samedi : (Koffi, Affoué).

– Dimanche : (Kouamé, Amoin).


𝑳𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒔 𝒔𝒆𝒍𝒐𝒏 𝒍𝒂 𝒑𝒐𝒔𝒊𝒕𝒊𝒐𝒏 𝒅𝒂𝒏𝒔 𝒍𝒂 𝒇𝒂𝒎𝒊𝒍𝒍𝒆


– Troisième enfant d’une succession d’enfants de même sexe : N’guessan.

– Quatrième enfant d’une succession d’enfants de même sexe : N’dri.

– Le neuvième enfant d’une mère : N’goran.

– Le dixième enfant d’une mère : Brou.

– Le onzième enfant d’une mère : Loukou.

– Le douzième enfant d’une mère : Toungbin.

– Le treizième enfant d’une mère : Abonouan.


𝑳𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒔 𝒅𝒆 𝒄𝒂𝒓𝒆𝒔𝒔𝒆


– Atôwla = Kouassi.

– Kouadio =Atouman

– Abo = Konan.

– Kôlou = Kouakou.

– Adammo = Yao.

– Akpôlè = Koffi.

– Bly = Kouamé.

– Atchouè = N’guessan.

– Gadeau = N’dri

– Sialou ou Mossia= Amenan.

– Ziahimo =Affoué

– Gbakla=Ahou

– Nandoua=Adjoua

– Blédja ou Adimo=Akissi

– Atchoueh ou Adroh= N’guessan

– Amoin= Gouhé

– Aya= Késsi


𝑳𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒔 𝒔𝒆𝒍𝒐𝒏 𝒍𝒆𝒔 𝒄𝒊𝒓𝒄𝒐𝒏𝒔𝒕𝒂𝒏𝒄𝒆𝒔 𝒅𝒆 𝒍𝒂 𝒏𝒂𝒊𝒔𝒔𝒂𝒏𝒄𝒆


– Enfant né dans un dépotoir : Ounfoin- Ouffouet (Houphouët)

– Enfant né lors d’une course de la mère hors de la maison : Atoumgbré.

– Enfant né la tête tournée vers le sol : Ahoutou.

– Enfants jumeaux : N’da.

– Enfant né à la suite des jumeaux : Amani.

– Allaly: quiétude.

– N’gonia: désespoir. Pour conjurer le mauvais sort.

– Atiman: enfant prématuré.

– Gbamlé: rouquin

– Fri = Albinos


𝑳𝒆𝒔 𝒏𝒐𝒎𝒔 𝒆𝒏 𝒓𝒆́𝒇𝒆́𝒓𝒆𝒏𝒄𝒆 𝒂𝒖𝒙 𝒆́𝒍𝒆́𝒎𝒆𝒏𝒕𝒔 𝒏𝒂𝒕𝒖𝒓𝒆𝒍𝒔


– Yobouet: caillou.

– Akpoué: roche.

– Allah: Iroko (qui sommeille dans certains cas).

– Kondro: Loloti (arbre médicinale à écorce épaisse).

– Bla: fontaine.

– N’zué: l’eau.

– Frondo: Baobab.

– Faitai: Lac.

– N’go: huile de palme (nom donné aux personnes de teint clair).

– Lomé: espèce de palmiste spécialement rouge.

– M’mé: palmier.

– Djué: poisson.

– Bohoussou: génie des forêts.

– Django: ficus

– Kongo: vallée.

– Béra: Touraco.

– Oura: ordures, nom attribué pour conjurer la mort de l’enfant.

– Zougou: chenille, nom attribué aux personnes particulièrement velues.

– Oka: montagne.

– Gnamien: Dieu, ciel.

– Assié: la terre.


𝑵𝒐𝒎𝒔 𝒓𝒆𝒍𝒊𝒈𝒊𝒆𝒖𝒙 𝒆𝒕 𝒂𝒖𝒕𝒓𝒆𝒔


– Assoh: fétiche de Bocanda à Konan-Elekro.

– Djè: masque d’origine gouro.

– Goly: masque d’origine Ouan.

– Diby: fétiche d’origine kweni.

– M’bra: danse fétichiste

– Doh: masque d’origine gouro

– Allou: fétiche guerrier.

– Gbangbo: fétiche reconnu seulement chez les Baoulé N’gban de Tié’ndiékro.

– Allangba: fétiche protecteur.

– Tanou: fétiche.

– Djézou: fétiche.

– Kra: fétiche.

– Zouzou: nom d’origine ouan adopté surtout par les Baoulé Godé de Béoumi.

– Kangah: esclave, de nos jours, ce nom est attribué aux enfants dont les précédents sont décédés.

– Souaga.

– N’gatta.

– Déla: fétiche.

– Saraka: sacrifice.

– Kramo: marabout.


Aimé Dinguy’s N

Source : L’Univers des noms et prénoms baoulé en Côte d’Ivoire, de Koffi Bernadette Akissi

 

 

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

ghana voisin ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires