Sign in
Download Opera News App

 

 

"La danse qu'il a créé" ou "La danse qu'il a créée" ? Ne faites plus l'erreur

S’il y a bien un verbe dans la langue française qui fatigue ou exaspère les élèves et étudiants au niveau de la graphie de son participe passé à certains moments, c’est certainement le verbe « créer ».

La plupart de nos enfants conjuguent le verbe « créer » de la mauvaise des manières. En effet, certains ne se gênent pas pour écrire « Je cré » pour la conjugaison dudit verbe au présent de l’indicatif. Mais là où ils ont beaucoup plus de difficultés, c’est lorsqu’il s’agit d’orthographier le participe passé de ce verbe.

Je me rappelle comme si c’était hier quand j’ai écrit le mot « créée » au tableau lors de la correction d’un exercice de commentaire composé en 2017 devant mes élèves de la terminale. Sur un effectif de 70 élèves, seule une dizaine avait compris ma démarche, les autres étaient tout ébahis.

Tout ceci pour dire que nos enfants pensent que ce qu’ils n’ont jamais vu n’existe pas. Je voudrais donc leur dire que le verbe créer au présent de l’indicatif s’écrit à la première personne du singulier « Je crée » et « La danse que j’ai créée » a bel et bien deux « e » avec l’accent aigu et un « e » muet vu que le participe passé du verbe en question est « créé ».

Pour être plus précis, comme la règle le stipule, le participe passé employé avec l’auxiliaire « avoir » s’accorde en genre et en nombre avec le complément d’objet direct auquel il se rapporte lorsque celui-ci est placé avant lui. Du coup le participe passé cité ici en l’occurrence « créé » prend un « e » muet, car le mot « danse » qui est le COD est du genre féminin.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires