Sign in
Download Opera News App

 

 

Ange Wilfried Kouamé : le jeune peintre qui monte avec Elévation

Kouassi Ange Wilfried Kouamé est un jeune artiste peintre ivoirien qui monte en puissance. Après avoir conquis la sous-région avec ses œuvres d’art uniques en leur genre, il entend triompher au jeu concours Lydia Ludic Talents organisé par l’Union des journalistes culturels de Côte d’Ivoire (Ujocci), avec son équipier, le journaliste professionnel Pierre Ephèse. Pour ce faire, Wilfried Kouamé a conçu le plus beau fleuron de sa galerie. Elévation !

Cette œuvre est une évocation de la richesse, de la réussite et de l’accomplissement de soi représentés par les pièces de dollars et par l'immensité de la joie manifestée par le personnage tenu dans une main salvatrice, qui n’est autre que celle de Lydia Ludic. Cette élévation consécutive au triomphe au jeu matérialisé par le trophée qu’il tient haut dans la main gauche provoque en lui un sentiment de bonheur et d'envol de l'esprit.

Ange Wilfried Kouamé a ainsi une vision optimiste et positive de la vie, qui repose sur le fait que l'humanité telle qu'elle est, est évolutive et en quête permanente et perpétuelle du bien-être physique et spirituel. Elévation renvoie alors au rêve de tout être humain, son évolution dynamique dans la société et à la puissance entraînée par son ascension aussi bien sociale que spirituelle.

Cette œuvre, par analogie, est révélatrice de la jeune carrière de son auteur.

Natif de Bouaké, dans le centre de la Côte d’Ivoire, Kouassi Ange Wilfried Kouamé fait montre de son talent d’artiste-peintre très jeune. Son talent étant quasiment inné, il décide de l’affiner et de le valoriser avec un parchemin en s’inscrivant au Lycée d’enseignement artistique. Entre 2011 et 2013, il décroche le Bac artistique et fait son entrée à l’Ecole supérieure des arts plastiques, de l’architecture et du design d’Abidjan. Quatre ans plus tard, il décroche la maîtrise en peinture en terminant en prime, major de sa promotion.

Une fois sur le terrain, le jeune homme de 28 ans s’impose naturellement comme l’un des meilleurs de sa génération. La preuve par le prix Segou’Art 2021 remporté brillamment en février dernier au Mali. Bien avant il a été lauréat du concours Mon super talent artistique de l’émission télévisée « L’art nous parle » en 2019, avant d’exposer au Royal York Club en partenariat avec Blueprint Africa en 2020. Déjà sur les bancs, Ange Wilfried Kouamé a exposé à la Rotonde des arts en 2016 et à la galerie Houkami Guyzagn en 2018 à Abidjan.

Lydia Ludic Talents viendra sans nul doute étoffer son palmarès en ce mois de mai 2021. L’optimisme est de mise. 

Content created and supplied by: Pierre_Ephèse (via Opera News )

Ange Wilfried Kouamé Elévation Wilfried Kouamé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires