Sign in
Download Opera News App

 

 

À la retraite, l'acteur Magnéto dit se battre "contre la Fonction publique pour ses droits"

Gabriel Zahon, connu sous le de Magnéto, est à la retraite après avoir fait les beaux jours du cinéma ivoirien. Cependant, l’homme dit se battre aujourd’hui "contre la Fonction publique pour ses droits".

Dans un entretien qu’il a accordé au site d’informations artici.info, le comédien Magnéto, s’est dit satisfait de son apport au cinéma ivoirien. "(..) parce qu’il y des gens que j’ai formé et qui sont devenus professeurs d’art dramatique, des directeurs régionaux de la culture, de hauts responsables de la culture. Pour ça seulement, je suis très, très satisfait. Même notre ancien ministre de la culture Bandama Maurice, quand je le rencontrais, il était à ses débuts. J’ai connu toutes ces personnes et cela constitue, chez moi, une satisfaction morale". 

Cependant, l’acteur qui est à la retraite depuis le 31 décembre 2020, a affirmé dans un éclat de rire sa battre contre la Fonction publique pour ses droits. " (…) je me bats contre la Fonction publique pour que je perçoive mes droits de retraite. Mais je pense que ça va aller". De fait, Magnéto ne bénéficie pas de la pension de 300.000 FCFA octroyée aux vétérans de la culture ivoirienne, pour leur contribution au développement de la culture. 

"Je n’ai pas eu de chance dans cette histoire", dit-il. Expliquant : "Au moment où le chef de l’Etat prenait cette décision, j’étais encore en activité alors que la mesure concernait ceux qui n’étaient plus en fonction. Il fallait être retraité pour bénéficier de cette pension-là, or j’étais encore en fonction". Pour rappel Gabriel Zahon a commencé sa carrière le 9 septembre 1964. Il a joué dans les films "Camp de Thiaroye" en 1988, "Le sixième doigt" en 1990 etc. sans oublier la série "Faut pas fâcher".

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

gabriel zahon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires