Opera News

Opera News App

Découvrez la toute première maison de la ville de Bondoukou

Sorenzo
By Sorenzo | self meida writer
Published 20 days ago - 971 views

Pour le moment, la 1ère case continue à témoigner de l’histoire ancienne de la plus grande ville du Nord-Est ivoirien. Avec sa petite taille, au milieu de grandes bâtisses, elle n’a rien perdu de son caractère traditionnel. Mais, pour combien de temps encore résistera-t-elle aux méfaits de la civilisation ?

La toute première maison de la ville de Bondoukou

La 1ère case de Bondoukou résume à elle seule l’histoire ancienne de la ville. Elle est à la fois le point centrifuge (tout part d’elle), et la force centripète (tout revient à elle).

La maison « ancestrale » serait la propriété des Gbin, les premiers habitants. Ce peuple, animiste par essence, et aujourd’hui minoritaire en raison de l’islamisation outrancière de la ville, est le dépositaire des vieilles traditions de Bondoukou. Il habite le centre-ville, dans le sous-quartier « Gbinbèni » de Donzosso. Le gbin ou « zôrôgô », la langue originelle – qui « n’est parlée que par des initiés » – est happée par le koulango, et les langues satellites : abron, nafanan, lobi, … Les Gbins parlent aujourd’hui le koulango.

Tabri Adrê, fondateur de Bondoukou ?

Dans un entretien, l’actuel chef gbin, Kouakou Yao Dabila, a relaté l’histoire de Bondoukou en partant de celle de la case. Son propriétaire est Tabri Adrê, « qui n’a jamais dit à ses enfants d’où il est venu pour fonder Bondoukou ». Avec le temps, cette maison a revêtu un caractère sacré, et fait objet de culte. Les Gbins n’y entrent qu’une fois dans l’année. Pour y faire des sacrifices, à une date gardée secrète. Mais on parle du 25 décembre de chaque année. Ce sacrifice annuel a pour but d’épargner la ville des malheurs de tous ordres.

Le chef des Gbins, Kouakou Yao Dabila

Bien que « Bondoukou » soit le vocable sous lequel on désigne la capitale du Nord-Est de Côte d’Ivoire, le village fondé par Tabri Adrê ne portait pas ce nom, à l’origine.

Le nom « Goutougo » – pour désigner Bondoukou dans les langues du terroir – est, selon Yao Dabila, une déformation phonétique de « gon tou go ». Littéralement, « le meilleur est à venir ». Le fondateur aurait prononcé cette phrase en réponse à ses fils qui lui ont demandé d’abandonner la case pour s’installer ailleurs.

Pour les Gbin, ce qu’est devenu Bondoukou donne raison à leur ancêtre Tabri Adrê. En disant « gon tou go », la petite case est devenue un campement. Puis un village. Ensuite une ville qui s’étend à perte de vue.

La 1ère maison de Bondoukou manque d’entretien. D’après le chef de la minorité gbin, toutes les promesses de protection faites par le ministère de la Culture et les autorités de la ville sont restées lettres mortes.

À noter que les avis divergent sur le nom du « vrai » fondateur de Bondoukou. Les Nafanan revendiquent la paternité de la ville aux « mille mosquées ».

Sorenzo.

Content created and supplied by: Sorenzo (via Opera News )

Tags:      

bondoukou
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Délaissée par ses anciens petits amis a cause de sa forme, Brittany Jacques a trouvé son âme sœur

8 hours ago

67 🔥

Délaissée par ses anciens petits amis a cause de sa forme, Brittany Jacques a trouvé son âme sœur

Voici la photo rétro des membres du dernier gouvernement du président Houphouet et leurs noms

8 hours ago

1133 🔥

Voici la photo rétro des membres du dernier gouvernement du président Houphouet  et leurs noms

Pont HKB: ce qui s'est passé hier nuit, au péage, un témoin raconte les faits et dénonce des choses

8 hours ago

15347 🔥

Pont HKB: ce qui s'est passé hier nuit, au péage, un témoin raconte les faits et dénonce des choses

People : À 39 ans, Konnie Touré donne les raisons de son célibat

9 hours ago

536 🔥

People : À 39 ans, Konnie Touré donne les raisons de son célibat

Hassan Hayek a encore fait parlé son cœur!

9 hours ago

196 🔥

Hassan Hayek a encore fait parlé son cœur!

Sidiki diabaté prince de la cora malienne serait il amoureux de la belle ivoirienne Emma Lohoues

9 hours ago

2 🔥

Sidiki diabaté prince de la cora malienne serait il amoureux de la belle ivoirienne Emma Lohoues

Emma Lohoues victimes de magie noire / maraboutage ?

9 hours ago

66 🔥

Emma Lohoues victimes de magie noire / maraboutage ?

Brigitte bleu parle de " Faut pas fâcher " : « On ne vient pas ici pour être riche »

10 hours ago

1061 🔥

Brigitte bleu parle de

Les images de cette mère coincée sous la pluie vont lui fendre le cœur et la pousser à réagir

10 hours ago

861 🔥

Les images de cette mère coincée sous la pluie vont lui fendre le cœur et la pousser à réagir

People : Sarra Messan dévoile sa belle chevelure et crée le buzz

11 hours ago

1569 🔥

People : Sarra Messan dévoile sa belle chevelure et crée le buzz

COMMENTAIRES