Sign in
Download Opera News App

 

 

Festival de Kpléba: suivez en image les temps forts, quand le Kpléba réunit les Wêh

Pour la deuxième édition, la commune de Yopougon accueil le festival de pkleba dénommé festipklé qui a eu lieu les 3-4 et 5 septembre 2021 sur l'esplanade de l'allocodrome sise à Yopougon niangon Sud à Abidjan Côte d'Ivoire.

Le thème que retient ce festival s'articule autour de la paix, de la réconciliation et de la cohésion sociale.

Ce festival des arts culinaires Wêh, baptisé Festipklé est en réalité une plateforme de dégustation du Kpléba sous toutes ses formes, de conférences sur la culture Wêh, de sensibilisations et d'actions citoyenne.

Festipklé pour sa deuxième édition annuaire est parrainé par Serge Doh, président de l'ONG Pardon est mieux, et présidé par Kafana Koné Gilbert, premier magistrat de la commune de Yopougon.

En effet, le festipklé est une journée démonstration de cultures et de réjouissances comme le démontre le Mie-Moh venu spécialement pour l'occasion.

Masque de réjouissances en pays Niamboua.

Lors de ce grand festival qui a réuni les fils et filles, cadres et guides religieux, amis et collègues ainsi les chefs coutumiers des régions du guemond, du cavaly, des 18 montagnes et la région du Tonkpi à été des moments de retrouvailles.

Doua Armène, chef de département artistique et technique du marché des arts et du spectacle (MASA) représentant le directeur Patrick Yapi, Directeur général du MASA.

«Ce festival est pour nous l'occasion de se retrouver et se commemorer notre culture» a-t-elle dite.

Dans ce sens l'initiatrice de l'événement, Keassio Juliette épouse Yao est la première commissaire générale du dit festival

Ce festival nous l'avons initié dans le but de créer une cohésion et une unification des peuples Wêh. A-t-elle déclarée.

Pour la cérémonie de clôture, l'artiste Wêh, connu sous le nom de Magnifique promet un spectacle au rang du peuple Wêh unifié.

Auteur Jean-valdoss

Content created and supplied by: poste1 (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires