Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici l'origine du mot " Tchologo "

Le " Tchologo " le nom que porte la région du Tchologo, situé au Nord du pays environ 600 km de la capitale économique est un système socio-educatif basé sur des rites initiatiques chez le peuple Niarafolo, puis une variante du PORO pratiqué par le peuple Sénoufo tout entier. Depuis l'antiquité, tous les villages n'ont pas la même procédure d'entrée ou sortie des initiés (TCHOLOBELE ,TCHOPIBÉLIS, OU TCHELES). Par contre le cycle de sortie de sept (7) ans d'une génération à une autre est toujours respecter.


   Le tchologo tire son origine d'un mythe fondateur, entre deux frère dont le cadet disposait de la fortune refuse de se soumettre à l'autorité de son aîné . Partir au champs pour des travaux champêtre , frustré l'aîné se mis à parler tout seul c'est là que le génie fondateur du tchologo vint à son secour en lui révélant des secrets de pouvoirs mystiques qui amena son frère cadet à la raison (soumission et obéissance). L'aide du génie transmetteur du tchologo à l'infortuné frère lui permit de restaurer son image face à son cadet et dans la société.


Le tchologo apparaît ainsi comme une puissante source de savoir, de connaissance, de pouvoir et de sagesses pour le peuple Selon la tradition culturelle Sénoufo l'homme pour se permettre de s'accomplir et d'être un être plus sociable lui à confié les rites initiatiques aux tchologo (PORO) consistant de transformer l'homme par un enseignement sacré ces droits et obligations.

C'est ainsi que, le tchologo contribue donc à façonner les jeunes initiés pour en faire des être sociables. En effet, l'accomplissement de l'homme Sénoufo s'opère à travers une humanisation et une socialisation dans le bois sacré. Par conséquent nous pouvons tenter de définir:

Le " bois sacré " comme une académie.

Le " Tchologo " comme système éducatif basé sur des rites initiatiques.

Le PORO ou PÔRI comme un masque sacré dont la vue est strictement réservé aux initiés. 

Aimez et commentez car vos avis compte plus.

Watchino Coulibaly



Source: Tenena Lacina Soro

Content created and supplied by: WatchinoCoulibaly (via Opera News )

tchologo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires