Sign in
Download Opera News App

 

 

L' anarcade, un poids essentiel dans l'économie ivoirienne

L' anarcade ou encore la noix de cajou est un fruit extrait de l'anarcadier. L' anarcadier se cultive en grande partie dans le Centre et le Nord de la Côte d'Ivoire.

Aujourd'hui, la noix d'anarcade a conquéri le "coeur" d'industriels ivoirien et étranger. Une fois transformée, la noix prend 40% de valeur. Ce qui devient un poids lourd économique.

En plus de l'Inde et le Vietnam, qui sont notamment deux anciens pays décortiqueurs et réexportateurs des noix ivoiriennes, la Côte d'Ivoire, elle-même aujourd'hui productrice, veut conquérir le marché américain (avec 1% des achats américains se faisant uniquement en Afrique). Chose qui inspire nos industriels: ils ne veulent rien négliger. Mr Adama COULIBALY, directeur général du Conseil Coton-Anarcade l'a affirmé en ces termes : "on ne veut rien négliger".

Se voulant objectif au plan international, le Conseil veut se doter d'une certification américaine. De ce fait, une délégation d'experts sanitaires provenant du pays de " l'Oncle Sam " va ainsi superviser, accompagner et conseiller les usines concernées. Objectif: " on veut qu'il n'y ait plus une usine sans certification " , se soucie Adama COULIBALY.

Au rappel, les usines d'anarcade sont en plein essort. Certaines sont en construction dans le Nord, notamment à Korhogo et à Bondoukou.

Content created and supplied by: LaPlumeOr (via Opera News )

Côte d'Ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires