Sign in
Download Opera News App

 

 

La fièvre poétique d'Eric Koffo s'empare de Katiola : mobilisés, les élèves communient avec l'auteur

Des élèves ayant déclamé un poème, ici aux côtés de l'écrivain Eric Koffo


La ville de Katiola, capitale de la Région du Hambol, a connu une animation particulière ce 03 mai 2023; et pour cause, le grand homme de lettres que toute la communauté éducative de ce département attendait depuis deux ans, était enfin sur les terres du Général Ouattara Thomas d'Aquin. Le rêve était devenu réalité pour les élèves, pour les enseignants, pour tous les amoureux de la littérature dans toute sa splendeur, d'accueillir en grandes pompes leur illustre invité, en l'occurrence le talentueux Ecrivain-Poète Eric Koffo, personnalité du monde littéraire ivoirien, la nouvelle coqueluche de la poésie en Côte d'Ivoire, avec son œuvre ayant conquis les cœurs, "Il était 21h17...".

Une vue du centre culturel de Katiola, plein à craquer


Dans un centre culturel plein à craquer, c'est sous des applaudissements nourris et des cris de joie qu'Eric Koffo fit son entrée. Le nombreux public était en extase, ne cessant de scander le nom de l'auteur. Les choses se voulaient solennelles, d'autant plus que l'hymne national "l'Abidjanaise" a été chanté en chœur par toute l'assemblée. Le décor ainsi planté, le représentant du Directeur Régional de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation adressa quelques mots au nom de son mandant, avant de déclarer ouvert le café littéraire.

M. le SG, représentant M. le DRENA, posant avec le conférencier


"L' importance de la lecture pour les élèves" et "Et si la poésie sortait maintenant de sa tour d'ivoire?", tels étaient les thèmes abordés par l'Ecrivain Eric Koffo, au cours de cette double conférence animée par le nouveau visage de la poésie ivoirienne. En effet, dans ses explications, il n'a pas manqué de montrer aux élèves le bien-fondé de la lecture, non seulement enrichissante intellectuellement, mais aussi ludique. Par ailleurs, le conférencier a dit s'être assigné pour mission de rendre la poésie accessible à tous, à travers des poèmes d'actualité ainsi que des écrits simples et non simplistes.

Une élève qui a marqué les esprits par sa maturité poétique


Au terme de cette double conférence, on a eu droit à des échanges entre l'auteur et les élèves, qui n'ont pas manqué de poser des questions pertinentes auxquelles des réponses satisfaisantes ont été données. Comment passer sous silence les belles déclamations de poèmes de la part d'apprenants, ayant démontré leur maturité poétique? De quoi inspirer davantage le poète Eric Koffo, qui s'est livré à un véritable festival de déclamations, dans une hystérie collective phénoménale. Le public en redemandait, au grand bonheur du poète, qui ne se faisait pas prier pour faire une démonstration de force poétique, à travers des envolées lyriques absolument bluffantes; du grand art, pourrait-on dire!

Mme l'ACE, représentant Monsieur le Proviseur du lycée, aux côtés du poète


Le moins qu'on puisse dire, c'est que ce café littéraire à Katiola, aura tenu toutes ses promesses, tant par le dynamisme de l'Unité Pédagogique de Français dirigée par Mme Koné Madognan, par la mobilisation des élèves que par la qualité du conférencier Eric Koffo. Signalons que le Proviseur du lycée était représenté à cette cérémonie par son ACE, sans oublier les représentants du Ministère de la Culture et de la Francophonie. C'est l'occasion de saluer la présence effective de la libraire Mme Diakité, et le soutien du Conseil Régional du Hambol et de la Mairie de Katiola.

La dynamique équipe des enseignants, conduite par l'animatrice de l'UP, Mme Koné


Au total, ce fut une organisation réussie grâce au professionnalisme et à la passion de Mme Koné Madognan et sa formidable équipe de l'Unité Pédagogique de Français composée de dynamiques enseignants dont Messieurs Edi, Odjoh, Kouassi Inza, le doyen TS, ainsi que les maîtres de cérémonie Cogito et Mme Tuo. Mention spéciale aux enseignants de Français de Fronan, ayant effectué le déplacement, malgré la distance. Après l'étape mémorable de Katiola, le cap est maintenant mis par l'Ecrivain Eric Koffo sur la ville d'Odienné; le mercredi 10 mai prochain, ce sera à coup sûr, une véritable communion avec les élèves, à travers cette autre fièvre poétique, qui fera date dans l'histoire de la littérature ivoirienne, voire africaine.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

côte d'ivoire d'aquin d'eric koffo eric koffo katiola

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires