Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d'Ivoire: Alphonse Bilé Khassy, cadre d'Aboisso, félicite M. Aka Aouélé

Alphonse Bilé Khassy est un ressortissant du Sud-Comoé qui a pour capitale Aboisso. Il réside à Paris en qualité d’expert-comptable depuis plus de 20 ans. Alphonse Bilé Khassy est aussi fondateur d’une fondation caritative et enfin adjoint au maire de la commune d’Aboisso. A l’annonce de la nomination du Ministre Aka Aouelé à la présidence du Conseil Economique, Social, en remplacement de Charles Koffi Diby, il a été le tout premier cadre à manifester sa joie et supplie le nouveau locataire, à s’investir activement dans le rapprochement des cadres, en prônant la paix et la réconciliation entre les filles et fils de la commune et de la région du Sud-Comoé.

C’est dans cette optique de la paix entre les filles et les fils de la région, qu’il a initié un concert dédié à la paix, à l’amour et de l’unité le 4 dimanche de la Pâques dans la grande salle des fêtes de la commune d’Aboisso qui était placée sous la présence effective de tous les élus de la commune et qui ont brillé par leur absence non justifiée. Pour Alphonse Bilé Khassy, en les invitant autour d’un grand symbole qui a pu rassembler toutes les confessions religieuses, c’était pour leur offrir, cette tribune pour faire la paix et encourager l’amour, parce que, pour lui, sans unité, aucun développement, ne peut être possible.

A l’affiche, on voyait le visage du maire N’gouan Jérémie, Aka Aouélé, alors ministre de la santé et de l’hygiène publique et qui, pourtant avaient tous marqué leur accord d’être présents, au dernier moment, l’ont tous lâché, pendant que la salle refusait du monde, parce que c’est la toute première fois qu’un tel projet voyait le jour dans la commune. Le grand imam de la grande mosquée de la ville et le président des pasteurs de la commune, ont tout à tour, défini l’importance du concept.

Toutes les chorales qui ont presté, ont chacune obtenu des prix et enveloppes de récompense des mains de M. Angora le seul cadre qui est venu de Yamoussoukro, pour la circonstance, du 5ème adjoint de la mairie et de Alphonse Bilé Khassy.

Ainsi, après l’annonce au poste de président du Conseil Economique et Social, il n’a pas manqué d’envoyer un message de félicitations à son aîné Aka Aouélé, pour le supplier à s’investir dans le rassemblement des fils et filles d’Aboisso, sinon, politiquement, l’avenir serait sombre pour les batailles à venir. C’est une nomination qui réjouit tout le Sud-Comoé, c’est pourquoi, il est sûr, que l’unité et l’amour entre les aînés et les cadets, devraient constituer pour le nouveau président, un volet important, dans son programme.

Si c’était le lieu de poser des questions, on se retournerait vers le maire N’gouan Jérémie et à Aka Aouélé, c’est palabre qui n’a pas de fin et pourquoi mêler la politique à la gestion quotidienne des populations agni Sanwi qui souffrent de ces palabres qui n’ont ni de tête, ni de queue, c’est simplement de l’orgueil et de la fierté et puis à la fin, ça donne quoi ? Seraient-ils allergiques à l’émergence des jeunes cadres qui sont prêts à assurer la relève ?

                                                                 Joël ETTIEN

Content created and supplied by: BusinessActuality (via Opera News )

alphonse bilé khassy côte d'ivoire paris

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires