Sign in
Download Opera News App

 

 

Santé mentale: la sensation du "déjà-vu", devrions-nous nous en inquiéter? Explication

La santé mentale est un domaine de la santé en général. Elle s'intéresse essentiellement au bien-être psychique de l'individu.

A des fins utiles, nous disons d'emblée que la santé, n'est pas seulement d'ordre physique ou biomédical comme l'on a l'habitude de l'entendre ça et là. La santé est l'équilibre, le bien-être, certes physique, mais va au-delà de cet unique aspect. La santé est un état de bien-être complet. Nous ferons un prochain article qui exemplifiera le contenu sur la "Santé".

Dans le présent article, nous parlerons plutôt du sentiment ou de la sensation du "déjà-vu".

En effet, c'est une sensation qui touche plus de 70% de la population mondiale. C'est dire à quel point ce sentiment est fréquent.

L'hypothèse la plus récente pour expliquer le "déjà-vu" est de mettre en cause, par des expériences, une altération de fonctionnement de la zone du cortex rhinal, située sous l'hippocampe au coeur du cerveau. Cette sensation de "déjà-vu" <résulte en fait d'interactions complexes entre le cortex et l'hippocampe>. Pour faire simple, c'est réaction qui vient du cerveau.

De prime à bord, le sentiment du "déjà-vu" se présente sous plusieurs formes. Il s'agit des formes: pathologiques, non pathologiques, psychologiques, neurologiques, psychodynamiques, neuropsychologiques et parapsychologiques. Nous tenterons de faire un bref resumé des différentes formes à des fins de compréhension.

Ainsi parlons-nous d'abord de la forme pathologique dont l'épilepsie temporale est la cause la plus étudiée. Dans ce cas, le sujet est confronté au "déjà-senti" et au "déjà-entendu" avec des illusions et des hallucinations qui sont des troubles annonciateurs de la crise épileptique.

Par ailleurs, la forme non pathologique se manifeste par la fatigue, l'angoisse, l'anxiété, le stress...

Quant à la forme psychologique, ce sentiment réagirait avec un souvenir oublié et refoulé sous l'effet d'une émotion passée, mais transférée en émotion présente.

Pour ce qui est de la forme parapsychologique, ce serait un souvenir de <rêves prémonitoires> (qui annonce une chose qui se manifestera dans le futur) ou de vie antérieure. Ce qui implique la réincarnation du souvenir emmagasiné.

Pour finir avec les formes, celle dite paradynamique traite du "déjà-vu" comme une perception de réaction de défense, contre une anxiété inconsciente liée à la situation présente.. Freud parlait dans ce cas de réapparition d'un souvenir d'une perception, mais de la perception d'un fantasme inconscient et dont on peut donc se souvenir inconsciemment.

Comme on peut le constater, parlant de sentiment ou de sensation du "déjà-vu", plusieurs approches l'expliquent selon les spécialités. Les termes récurrents sont: illusion, trouble, hallucination, dysfonctionnement. L'explication varie donc d'un individu à un autre selon un contexte particulier.

En définitive, il s'agirait d'une panne cérébrale (liée au cerveau) qui empêche de détecter la nouveauté qui est un phénomène de révolution sans contenu.

Content created and supplied by: Leneveu_Degôzô (via Opera News )

Santé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires