Sign in
Download Opera News App

 

 

Nécrologie : Skelly, le fils d'Abla Pokou a définitivement quitté la terre de ses ancêtres

Plusieurs plateformes d'information ont annoncé ce jour, le décès de l'artiste coupé-décalé, S Kelly. Il nous quitte juste après le Second anniversaire du décès de Dj Arafat, un autre icône de ce genre musical.

En effet, c'est avec surprise et consternation que nous apprenons le décès de l'artiste S Kelly. Apparu dans les années 2000, il aura marqué les mélomanes avec son titre et danse ''Konami''. C'était à l'heure se l'apogée du coupé-décalé. Il va ensuite sortir d'autres titres comme ''La go est kpata''. En dehors de la musique, il était aussi à lui tout seul, une grande attraction.

L'homme qui se faisait appeler ''l'oiseau rare'' ou ''le fils d'Abla Pokou'', était très prisé sur les plateaux télé et radio people. Alliant tradition et paroles philosophiques, S Kelly amusait ses admirateurs et leurs apportaient en même temps, des informations rapportant à la culture Akan, et précisément sur la Reine Abla Pokou. Certains l'appréciaient bien, tandis que d'autres pensaient qu'il en faisait un peu trop.

Quoiqu'il en soit, il aura marqué l'histoire du showbiz ivoirien avec sa création et sa spécificité. Selon plusieurs sites qui citent ''First mag le vrai'', l'artiste serait malade depuis un bon moment déjà. Il serait décédé dans la nuit du Mardi, 24 au Mercredi, 25 Août dans une clinique à Bouaké. Il s'était installé dans cette cité où il y avait construit une villa. La Côte d'Ivoire perd donc une autre célébrité du showbiz, quelques jours seulement après la commémoration de l'an 2 de Dj Arafat.

Adieu l'artiste et que la terre te soit légère.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires