Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinée : ce que les journalistes et les artistes demandent au CNRD

Quelques semaines après la chute du régime d’Alpha Condé en Guinée, place aux concertations nationales afin d'élaborer la charte de la transition.

Selon le confrère RFI, le lundi 20 septembre 2021, le Comité national du rassemblement et du développement (CNRD) a convié tour à tour les acteurs culturels, les organisations de presse, et enfin les représentants du secteur informel. 

 « Vive la culture ! », s’exclame un artiste devant le Palais du Peuple.

 « Les temps sont durs », explique un manager.« Avec la pandémie, tout s’est arrêtéPas de concerts, pas de boîtes de nuit, on est fatigués », ajoue-t-il.

Le confrère français précise que l’auteur compositeur Sory Kandia Kouyaté, alias Petit Kandia, a pris la parole devant les responsables du CNRD pour dire ceci : « Il faut laver la culture guinéenne…Il faut de nouvelles têtes au ministère de la Culture ».

 Le Colonel Mamady Doumbouya, président du CNRD, de son côté, a appelé les artistes à participer à la sensibilisation pour la vaccination contre la COVID-19.

Les journalistes regroupés en organisations ont quant à eux fait part de leurs attentes, notamment plus de sécurité dans l’exercice de leurs fonctions.

 « Nous avons été malmenés » durant les manifestations contre le troisième mandat d’Alpha Condé, soulignent-ils.

La presse privée a eu pour doléance majeure, un accès aux concertations nationales, réservé à la radiotélévision publique.

L’autorisation de circuler durant le couvre-feu lié à la crise sanitaire, à partir de 22h, a été accordée aux journalistes dans leur cadre de leur métier.

Nathanaël Yao

 

Content created and supplied by: Africanewsquick.net (via Opera News )

CNRD Guinée

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires