Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture : le ministère et les acteurs réfléchissent sur le statut de l’artiste en Côte d’Ivoire

Le ministère de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle cherche à donner un véritable statut aux artistes ivoiriens. Pour ce faire le département a créé, ce mercredi 19 mai 2021, un cadre de réflexions avec les acteurs du secteur.

 

Le ministère de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle bouge les lignes en faveur des artistes ivoiriens. A travers la direction de la réglementation et du contentieux, il a organisé ce mercredi, au Musée des civilisation au Plateau, un atelier de validation de l’avant-projet de loi portant statut de l’artiste. Selon le directeur de ladite direction, Abissa Kouamé Hervé, il s’agit de réfléchir sur la notion d’artiste et le contenu de sin statut. Autrement dit, qui est artiste et comment le distinguer ? Quelle ses sont ses droits et obligations et quelles sont les modalités de reconnaissance de son statut ? Cela à juste titre d’ailleurs car, à l’en croire, le débat sur le statut de l’artiste se tient depuis longtemps. En outre, la rencontre vient répondre aux préoccupations du législateur.

La ministre Harlette Badou N’Guessan, quant à elle, a fait remarquer que les artistes travaillent dans des conditions informelles. D’où la précarité de la plupart d’entre eux. En outre, elle a insisté sur l’engagement de l’Etat envers les artistes et leur bien-être relativement à la ratification de plusieurs conventions internationales. La loi portant politique culturelle nationale dispose en son article 30, en effet, que : « l’Etat instaure un statut pour les artistes ». Le mot «artiste» désigne ici le professionnel qui crée ou qui interprète une œuvre. " L'artiste auquel nous portons un intérêt est un travailleur culturel'', a-t-elle précisé.  Ladite loi affirme par ailleurs à l’article 31 que : « l’Etat favorise la protection sociale des artistes et des personnels exerçants dans le secteur culturel en mettant en place des organismes et des mesures adaptés à la spécificité des professions artistiques ».

" Mais aujourd’hui, on est en droit de se demander qui est l’artiste pour qu’il soit à même de réclamer des droits ? Il s’agit pour l’Etat de Côte d’Ivoire de protéger les activités artistiques en général et surtout l’intégrité des artistes comme tout travailleur professionnel protégé à cet effet par les lois et règlements et vigueur'' a poursuivi la ministre. Et d'ajouter : '' Il est donc proposé, au vu de ce qui précède de mettre en place un statut de l’artiste. Le présent projet de loi qui sera élaboré à cet effet vise à créer les conditions liées à l’exercice des métiers d’artistes et à la mise en place d’un Registre National des Artistes destiné à assurer l’inscription et l’immatriculation des artistes. Il s’agit également de permettre aux artistes de bénéficier de droits et d’être soumis aux obligations liées à leur profession selon leurs catégories et de garantir leur sécurité sociale y compris ceux qui sont en situation d’handicap''. 

Aussi a-t-elle encouragé les participants à mener des réflexions approfondies afin de sortir un texte consensuel qui reflète au mieux la réalité culturelle. L'atelier prend fin ce jeudi.


Franck K

Content created and supplied by: Franck_K (via Opera News )

ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires