Sign in
Download Opera News App

 

 

Mort de SKelly : Affoussiata Bamba révèle ce qui l'a captivée chez l'artiste

Depuis Paris où elle réside, Me Affoussiata Bamba-Lamine, ancienne ministre Ivoirienne de la communication, n'est pas restée insensible au deuil qui étreint le monde artistique en Côte d'Ivoire, à travers la disparition ce Mercredi 25 Août, de l'artiste coupé-décalé, Éric Parfait Taregue, alias Skelly.

Sur sa page Facebook dans la soirée de ce Mercredi, elle a tenu à reconnaître à sa juste valeur, la qualité et surtout le particularisme de l'œuvre de "l'Oiseau rare", qui se souvient-t-elle, lui témoignait "publiquement son admiration".

"J'ai appris ce jour la triste nouvelle, celle de la disparition de SKELLY, un artiste qui m'avait témoigné publiquement son admiration.

La Côte d'Ivoire est endeuillée par la perte de "l'oiseau rare" comme il aimait à se qualifier lui-même.

Il a su à sa façon contribuer à l'essor de notre culture avec son style atypique.

J'adresse mes condoléances les plus sincères à la nation.

Je souhaite également du courage à sa famille biologique ainsi qu'à l'ensemble des artistes pour traverser cette épreuve.

Puissent ces mots apaiser votre chagrin et vous apporter du réconfort.

Adieu le petit-fils d'Abla Pokou !", a réagi l'ex ministre, par ailleurs Numéro 2 de Générations et Peuples Solidaires (GPS).

Skelly aura marqué le paysage musical Ivoirien, par des titres de légende, tels que "Konami", "La Dindane", "Ma copine est kpata", etc, qui ont mis le gotha du showbiz Ivoirien, d'accord sur son talent.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires