Sign in
Download Opera News App

 

 

Les élèves ivoiriens doivent comprendre que l'éducation occidentale n'est pas un péché

Avec l'avènement des congés anticipés, tout porte à croire que certains élèves de Côte d'Ivoire n'aiment pas l'école. Ils sifflent, cassent, tuent même ! Plusieurs rapports, image à l'appui ont relaté que certains délogeurs avaient des armes blanches : machettes, lance-pierres, gourdins.... L'école est fermée à certains endroits.

Au Burkina Faso, les jihadistes ont occasionné la fermeture de l'école dans certaines régions. C'est une victoire pour eux puisque de par sa définition, "Boko Haram" signifie « l'éducation occidentale est un péché ».

Certains élèves de Côte d'Ivoire ne se rapprocheraient-ils pas de cette façon de voir l'école ? D'aucuns diraient que la comparaison est assez forte et peut-être inopportune mais il une école fermée par Boko Haram et une école fermée par des élèves surexcités est une école fermée.

L'école doit fonctionner car nous avons un mauvais souvenir du classement, du moins du rang de la Côte d'Ivoire au dernier rapport PASEC. Que cela ne se répète plus. Et si nous voulons y arriver, les élèves devront ranger les sifflets, machettes, gourdins, cailloux et lance-pierres et laisser l'année scolaire suivre son cours normal car il ne faut pas voir l'éducation occidentale comme un péché, c'est même une bénédiction car cette éducation nous sort de l'obscurantisme.

Content created and supplied by: Yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires