Sign in
Download Opera News App

 

 

Finale Wozo /Une surenchère sur le prix des tickets, dénoncée.5 à 10 mille francs pour vivre la fête

Photo archives/ Les finalistes du concours s'apprêtent à faire la fête malgré la surenchère faite sur le prix du ticket par des revendeurs

Démarrée timidement avec un prix d'entrée raisonnable de deux mille francs, le concours Wozo vacances qui célèbre les touts-petits, a atteint sa vitesse de croisière.

 Après les étapes des demies finales, l'heure est à la finale ce mercredi 25 août au palais de la culture de Treichville. Une finale que tous les enfants auraient bien voulu assister mais malheureusement tous n'auront pas cette chance de vivre cette fête pour problème d'argent. Les prix des tickets qui ont connu une grande progression sont passés de 2000f aux premiers jours au simple double lors des étapes suivantes.

 Pour l'étape de la finale, il est difficile d'avoir des tickets au prix normal. De cinq mille francs, les prix seraient passés à dix mille francs chez des revendeurs véreux qui en ont fait leur business. Une pratique qui a, d'ailleurs lieu chaque année.

 Un ticket d'entrée à dix mille francs pour suivre un spectacle de touts-petits, la situation suscite des grincements de dents chez des parents d'élèves qui trouvent cela comme une exagération de l'équipe de production qui devra mieux canaliser son business, surtout en pensant à tous ces parents qui n'ont pas de gros moyens mais qui souhaiteraient faire plaisir à leurs enfants. 

Comment s'arrangent tous ces jeunes revendeurs de tickets pour en avoir en grand nombre? Pour la réponse à cette question, un agent de la "maison bleue" sous le sceau de l'anonymat répond qu'il n'y a que RTI Publicité qui vent des tickets de Wozo vacances. Et cela se fait au prix de cinq mille francs. Pour le reste, il n'en sait rien.

En effet, trois ou quatre tickets pour une personne, c'est raisonnable. Mais en avoir tout seul au nombre de dix à vingt, ça sent du deal qui ne dit pas son nom. Mais plus grave, c'est la pratique de la surenchère sur les prix du ticket qui révolte des parents. Pour un ticket vendu officiellement à cinq mille francs, on se retrouve à 24h de l'événement à dix mille francs. C'est dire qu'au jour-j, il ne faut pas être surpris de voir qu'un seul ticket pourrait être vendu au-delà de dix mille francs par personne.

Toute la responsabilité de organisateur, notamment la RTI est engagée dans ce mauvais"coup" fait aux parents d'enfants. Elle doit assainir autour d'elle aussi rapidement pour éviter de se mettre à dos la colère des parents.

Mieux, que la RTI pense à protéger aussi le cas des moins nantis qui ont eux aussi besoin de rendre heureux leurs enfants en les faisant découvrir la beauté de wozo vacances, la seule émission télé dédiée aux touts-petits.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires