Sign in
Download Opera News App

 

 

Calculs rapides : sur les traces du 1er africain noir qui défiait les occidentaux

Le nom de Thomas Fuller né en 1710 et décédé en 1782 est au panthéon des mathématiciens noirs africains. Esclave afro-américain renommé pour ses potentialités en mathématiques, Fuller fut déporté aux Etats-Unis en 1724. A 14 ans, le petit génie né en Afrique de l’ouest faisait montre d’une qualité exceptionnelle. Fuller comptait aussi vite qu’une calculatrice. Son habilité en calculs incroyables lui a valu le surnom calculator qui décline la vitesse exponentielle avec laquelle il donnait les réponses.  

Interrogé sur le nombre de secondes que compte une année et demi, il répondit en deux minutes environs, 47304000. Il s’en passait l’usage des ordinateurs. D’autres calculs complexes comme l’observatoire des étoiles étaient à son actif. Ses aptitudes intellectuelles ont fini de convaincre les pro abolitionnistes et les philanthropes occidentaux sur ses indéniables atouts. Les esclaves noirs relégués au second plan voyaient leur statut à la hausse grâce au nègre logé à la même enseigne que les blancs. Malgré le grand respect que lui vouait ses pairs, Fuller reçut un hommage disproportionnel de sa dimension. 

Aimé Dinguy’s N.

Content created and supplied by: AiméDinguy's (via Opera News )

Thomas Fuller

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires