Sign in
Download Opera News App

 

 

Fermeture du site de prière d'Adissa Touré : avantages et inconvénients pour la localité de Kolia

C'est effectif. Les autorités préfectorales de Boundiali ont procédé à la fermeture du site de prière de la prédicatrice musulmane Adissa Touré à Kolia.

C'est un arrêté du prefet Amani Tiémoko qui officialisé cette décision. Joignant l'acte à la parole, toutes les barraques et autres constructions anarchiques qui avaient '' poussé '' dans cet espace inapte à l'accueil de milliers de personnes ont été rasées par les autorités. Si Adissa Touré elle-même rassurr ses visiteurs et déclare qu'il ne s'agit pas d'une interdiction d'exercer, il faut noter que cela constitue quand même un véritable coup d'arrêt de ses activités. Quelles incidences cette décision peut-elle avoir sur la ville qui avait gagné en célébrité en si peu de temps ?

Selon l'arrêté préfectoral et le rapport du CNDH, la trop forte concentration de personnes sur ce site est un facteur favorisant le banditisme, l'insécurité et la promiscuité. En ces temps de Covid-19, cela pourrait participer à répandre cette grave maladie. Il a aussi été évoqué les risques d'infiltration des terroristes qui sévissent dans certains pays voisins. La fermeture de ce site éloigne donc la localité de Kolia de ces risques. De nombreux habitants de cette ville où nous avons eu à exercer en tant qu'enseignant ne sont néanmoins pas contents.

Selon eux, il s'agit d'un coup dur porté à l'économie de leur ville qui avait repris des couleurs avec l'arrivée de dame Adissa Touré. La forte affluence faisait prospérer les commerçants de toutes sortes. Nourriture, bâches, tentes, eau, logements...tout se vendait et se louait. Tout avait repris du poil de la bête. Le transport était florissant. Il était même difficile d'avoir des véhicules pour rallier la ville de Boundiali située à une trentaine de kilomètres. Les transporteurs de Korhogo et de tout le septentrion verront sûrement chuter les destinations vers Kolia qui s'étaient multipliées. Hormis cela, toutes ces personnes en quête de guérison sont effondrées. Heureusement que la prédicatrice annonce un nouveau site pour la reprise de ses activités. La notoriété de la ville de Kolia, elle, ne cesse de monter. Radios et télévisions y ont effectué de nombreux reportages. Et ce n'est visiblement pas fini !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

boundiali covid-19

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires