Sign in
Download Opera News App

 

 

Le cinéma ivoirien encore foudroyé par la mort :Léonard Groguhet, vient de passer de vie à trépas.

Credit photo Google


À seulement un mois de la disparition de Angélique Nadié figure marquante de la scène ivoirienne, c’est au tour du grand baobab de tomber.

Léonard Groguhet a tiré sa révérence à Abidjan dans la nuit du vendredi 3 au samedi 4 septembre 2021, à l’orée de ses 82 ans.

Précurseur du théâtre en Côte d'Ivoire, il a été révélé au grand public grâce à un téléfilm satirique dénommé (comment ça va ?) qui a connu un énorme succès auprès des téléspectateurs .

De Saint-Louis (Sénégal) à l’institut d’étude théâtrale de France, le comédien a sillonné déverse contré pour apprendre l’art dramatique en ce sens où même après sa mort il demeure l’un des meilleurs comédiens et à par ailleurs inscrit son nom dans le panthéon des artistes les plus talentueux qu'à connue la côte d’Ivoire .

Originaire de l’Ouest de la Côte d'Ivoire, Léonard Groguhet a occupé de nombreux postes, entre autres celui de responsable d’émission à la radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI) en 1969.

Présidente du comité de gestion de réforme et de restructuration du bureau ivoirien de droits d’auteur (BRIDA) et professeur d’interprétation à l’institut national des arts d’Abidjan.

Le père d'Akissi Delta dans la série culte ma famille, a laissé derrière lui tout un pays endeuillé qui ne s’en remettra sans doute jamais.

Néanmoins, il a offert à la côté d'Ivoire un univers théâtrale dynamique et prometteur.


NOFERIMA

Content created and supplied by: Noferima (via Opera News )

angélique nadié léonard groguhet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires