Sign in
Download Opera News App

 

 

Albert Flindé (Parrain FECAM 2021): «Il faut transformer nos ressources culturelles en économiques "

La 7ème édition du Festival de la Culture et des Arts de la Marahoué de Bouaflé (FECAM) se tiendra les 3, 4 et 5 juin prochains à la place HKB de Bouaflé. La conférence de presse de lancement dudit festival a eu lieu ce jeudi 20 mai 2021, au bureau de l’Unesco à Abidjan, en présence du parrain, le ministre Albert Flindé.

 « Il faut transformer nos ressources culturelles en économiques », a conseillé le ministre Albert Flindé, parrain de la 7ème édition du Festival de la Culture et des Arts de la Marahoué (FECAM) se tiendra les 3, 4 et 5 juin prochains à la place HKB de Bouaflé. C’était ce jeudi 20 mai 2021, lors de la conférence de presse de lancement dudit festival tenue au bureau de l’Unesco à Abidjan.

En présence d’un parterre de personnalités notamment, Sagou Yves Marius, représentant du bureau de l’Unesco en Côte d’Ivoire, la Directrice régionale de la Culture de la Marahoué, Angui Adélaïde et de Blé Bi Tchéssé, Commissaire général du FECAM, le ministre a souhaité qu’au-delà de l’aspect festif, ce festival soit une opportunité de mener des réflexions pour transformer les ressources culturelles en économiques. 

« C’est l’une des innovations de cette 7ème édition », s’est-il réjoui avant de souligner que c’est un symbole de faire le lancement du Festival au Bureau de l’Unesco . « Je salue ce grand projet culturel qui vise à promouvoir le riche patrimoine culturel de la Marahoué puisqu’il tire ses sources dans les montagnes de l’Ouest. Ce festival permet de faire également la promotion du " Zaouli ", danse inscrite dur la liste du patrimoine de l'Unesco depuis le 6 décembre 2017", a-t-il soutenu.

Prenant la parole, le Commissaire général du FECAM, Blé Bi Tchéssé a fait savoir que les innovations de cette 7ème édition sont entre autres, des expositions- ventes de pagnes traditionnels de la Région, les poteries, l’exposition de pierres taillées, le concours « je parle ma langue ». A cela s’ajoutent comme les éditions précédentes les concours « Lêziman », culinaire, une parade carnavalesque.

Notons que les mesures barrières seront observées durant les trois jours du Festival au cours duquel sont attendues plus de 5 000 personnes.

Rosemonde Kouadio

Content created and supplied by: RoseKouadio (via Opera News )

2021

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires