Sign in
Download Opera News App

 

 

Zuenoula : les femmes du vivrier sollicitent une attention de la fondation KED

Le mythique festival dénommé "cure dent Gouro", qui a pris son piédestal il y a de cela quelques jours dans le département de Zuenoula, a consacré la journée du samedi 25 septembre 2021 à la manne féminine exerçant dans le domaine du vivrier, pour sa phase pilote qui met ainsi en exergue les activités lucratives des femmes de la Marahoué.

Dans un concept propre au millénaire actuel, où la femme n'est plus le seul sujet de subordination, mais un être qui s'émancipe par la politique de son autonomisation en société humaine, est à encourager nettement dans toutes les contrées.

C'est dans cette visée, que s'inscrit d'ailleurs la Fondation KED de maman Edwige Diéty, qui oeuvre dans le sens de l'épanouissement financier de la gente féminine dans les zones désœuvrées à travers un programme intitulé le PSAF qui signifie le fond spécial d'appui aux femmes, afin de prendre une place très active dans la survie de leurs différents ménages.

C'est à ce juste titre, que cette coopérative naissante, regroupant plusieurs associations des femmes exerçant dans le domaine du vivrier à Zuenoula, ont eu le nez creux, en frappant à la porte de la fondation KED, par la sollicitation de de la nouvelle mère Theresa ,en la personne d'Edwige Diéty, pour qu'elle soit la marraine de leur activité.

"Nous avions foi qu'en portant notre choix sur la présidente Edwige Diéty pour être la marraine de cette cérémonie, cela ne restera pas fortuit, car nous avions les échos de toutes ses bonnes oeuvres faites à l'endroit des femmes pour permettre leur autonomisation à travers toute la Côte D'Ivoire", s'est exclamée au micro, lors de son allocution, Mme Lézou, porte parole de toutes les associations présentes.

Répondant aux nombreuses préoccupations des associations des femmes, Omepieu Jean-marc, membre du Conseil d'administration de la Fondation KED et coordinateur National du programme spécial d'appui aux femmes (PSAF),représentant la marraine de la cérémonie absente en raison de son agenda qui a connu un chamboulement, a au nom de l'Alliance qui lie le peuple Gouro et la communauté Yacouba à laquelle appartient Edwige Diéty, a débuté son intervention par une ironie " vraiment, que les Gouro nous prennent au serieux, nous sommes tout de même intelligents, comment voulez-vous que notre présidente vienne sans garde-fou à un festival dénommé (cure dent Gouro) ?quand ont connait tous les vertus de cette racine !", a-t-il affirmé sous des ovations et rires torrentiels de la loge des officiels chapeauté par le secrétaire général de la préfecture de Zuenoula, avant de poursuivre son allocution " votre fille et soeur vous salut énormément, c'est avec grand pincement au coeur qu'elle n'a pu effectuer le déplacement, par contre, elle me charge de vous dire qu'elle est de coeur avec vous et qu'elle vous soutiendra dans toutes vos initiatives qui rentrent dans le cadre des actions de sa fondation".

Pour parfaire la cérémonie, à la grande satisfaction des populations venues nombreuses, Batoua Janvier Odilon Coordinateur régional du Tonkpi de la fondation KED et responsable de la communication a présenté les dons de la marraine constués d'une enveloppe globale d' 1 700 000 f, une gazinière,des soupières et des pagnes.


Dilane janvier.

Content created and supplied by: Dilanejanvier (via Opera News )

Gouro KED Zuenoula

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires