Sign in
Download Opera News App

 

 

Voici pourquoi il faut légaliser la polygamie

Chaque société a ses us et coutumes, également ses pratiques. C'est tout cet ensemble qui forge l'âme d'un peuple. La côte d'ivoire ne déroge pas à cela. C'est fort justement pour cela que l'entrée en vigueur du code civil de 1964 n'a pas pu avoir raison de la polygamie dans sa pratique, mais seulement dans la forme. Il n'échappe à personne que la société ivoirienne, aussi diversifiée soit elle, présente dans sociologie sociale une convergence dans les pratiques sociales liées au mariage. C'est à dire que la pratique de la polygamie est courante dans toutes les sociétés. Le législateur a fait fi de ça et a produit la loi qui a sonné le glas de polygamie dans la forme, mais pas dans la pratique. Ce qui est intéressant dans la situation, c'est que la pratique a survécu aussi bien dans les sociétés musulmanes que dans les sociétés chrétiennes et animistes. C'est pourquoi, foisonnent les foyers polygamiques dans le pays. Ceci résulte de la prise de certaines lois sans tenir compte des réalités sociales. Il est évident, qu'en optant pour la loi sur la monogamie, l'État avait plus en tête une idée de gestion et de contrôle des régimes de retraite , de la gestion des pensions et des allocations familiales. Un polygame est censé avoir plus d'enfants qu'un monogame. Tout ceci a été vu comme de nature à allourdir les charges sociales . La preuve en est que depuis l'indépendance à ce l'allocation familiale n'a pas variée. Elle est restée statique à 2500f.

Que faut il faire alors ?

Il apparaît impérieux que l'État légalise la polygamie. Dès lors que l'homosexualité est tolérée, il n'y a pas de raison que la polygamie soit interdite. Persister dans cette voie serait vu comme une position claire et sans équivoque de l'État en faveur de la thèse judéo-chrétienne sur le mariage. Or la côte d'ivoire est une société plurielle. Ce qu'il y a lieu de faire, c'est de legaliser la poligamie et de mettre des balises. Ces balises pourraient constituer par exemple à la limitation du nombre d'enfants pris en charge. Également le doublement,voir même le triplement de la cotisation sociale du polygamie selon qu'il se limite à deux ou trois.

Content created and supplied by: GUIMARAES (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires