Sign in
Download Opera News App

 

 

Saine émulation entre lycées et collèges: un grand concours national de poésie lancé

On peut le dire, l'école ivoirienne est en train de faire sa mue, de manière à redorer son blason et retrouver son lustre d'antan. C'est dans cette dynamique qu'un grand concours national de poésie a été lancé le 22 novembre 2021 à Treichville par la maison d'édition dénommée BENI 7 Edition; compétition littéraire qui s'achèvera au plus tard le 05 mars 2022.

Selon la Directrice commerciale Madame Koffo Assanata, ce grand concours national de poésie a pour objectif essentiel d'amener les élèves à s'intéresser véritablement à la poésie et à se réconcilier avec ce genre littéraire mal aimé, parce que réputé hermétique. En outre, le concours "Graines de poètes" vise à susciter des vocations en libérant le génie-créateur des apprenants, qui sommeille en eux.

Aux dires toujours de la responsable de BENI 7 Edition, ce concours se déroulera en deux phases, à savoir une phase finale et une super finale, qui mettront aux prises des candidats issus de deux catégories; ceux du 1er cycle (6e, 5e, 4e et 3e) et ceux du 2nd cycle (2nde, 1ere et terminale), qui compétiront respectivement autour des œuvres poétiques "Vive la poésie" et "Il était 21h17..." du talentueux écrivain ivoirien Eric Koffo. Par la suite, les lauréats seront récompensés et les meilleurs textes poétiques feront l'objet de publication, dans le cadre d'un recueil de poèmes.

De toute évidence, cette belle initiative de BENI 7 Edition est à saluer et à encourager, dans la mesure où elle permettra à nos élèves d'apprendre à déclamer magistralement des poèmes et de laisser parler leurs plumes; de quoi les amener à s'inscrire dans une dynamique d'excellence et susciter des vocations.

Pour l'heure, c'est l'effervescence dans de nombreux lycées et collèges du pays, qui rêvent de voir leurs représentants rafler la palme de "princes et princesses" de la poésie. La mobilisation exemplaire et la saine émulation entre les élèves donnent de croire en des lendemains meilleurs, quant à l'avenir de l'école ivoirienne, à la recherche d'un second souffle, sous l'impulsion de Mariatou Koné, Ministre de l'Education Nationale et de l'Alphabétisation.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

beni 7 edition collèges l'école ivoirienne lycées

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires