Sign in
Download Opera News App

 

 

Culture : en Côte d'Ivoire il y a un mot Baoulé que toutes les ethnies ont adopté.

La Côte d'Ivoire compte selon nos livres d'histoire une soixantaine d'ethnies. Tous ces peuples vivent en parfaite symbiose depuis des siècles et il y a un véritable brassage tant au niveau des cultures que des mœurs. La langue faisant partie de cette culture, elle aussi se démocratise. Ainsi des mots de certaines ethnies sont employés par d'autres et sont comprises aisément par tous. C'est le cas du mot Baoulé "YAKO".

En effet, Yako est employé par l'ethnie Baoulé pour témoigner sa compassion à quelqu'un qui est dans le désarroi, dans la souffrance, dans la peine. Ce vocable est en fait une phrase composée de deux mots : "ya" qui signifie le mal, la douleur, la souffrance et "ko" qui signifie part, va t'en... Finalement Yako veut dire littéralement mal, douleur, souffrance va t'en.

Aujourd'hui, partout en Côte d'Ivoire lorsque le mal quelle qu'en soit la nature frappe un être cher, on va lui dire le Yako. Et même à la télévision, des autorités l'utilisent et ça se comprend aisément quelque soit la région du pays où l'on se trouve. Et c'est là un bel exemple du brassage culturel en Côte d'Ivoire.

Content created and supplied by: yakouser (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires