Sign in
Download Opera News App

 

 

Figure du passé: connaissez-vous Mansa Moussa, Empereur Malien et homme le plus riche de l'histoire ?

L’histoire se déroule au XIVe siècle. Une période riche et prospère pour l'Empire du Mali, immense territoire d’Afrique de l'Ouest. Le sol regorge d’or et le souverain de l'époque, Mansa Moussa qui a régné entre 1312 et 1337 ne rate pas l'opportunité d'exploiter ce précieux métal. Sous sa houlette, l'Empire représente près de la moitié des réserves d'or de l’Ancien monde. Apprécié pour sa pureté, l'or africain est utilisé pour frapper des devises ou fabriquer des bijoux et objets religieux.


En effet, plus riche que certains milliardaires contemporains, cet empereur malien du XIVe siècle a bâti un empire prospère grâce à un accès unique à l’or. Pourtant, son héritage unique a été oublié. Il aurait été plus que riche que Bill Gates ou Jeff Bezos. L’empereur malien Mansa Moussa a dirigé entre 1312 et 1337 un royaume incroyablement prospère.

Une richesse presque inestimable

Descendant d’une lignée de leaders impériaux en Afrique de l’Ouest, Mansa Moussa a bâti une richesse telle qu’elle est aujourd’hui difficilement estimable. Suivant les estimations, sa fortune, en données corrigées de l’inflation, aurait atteint 400 ou 500 milliards de dollars, voire 600. En fait, on ne sait pas vraiment. Par ailleurs, pour le docteur Rudolph Ware, de l’université de Californie, il est clair qu’il n’existe qu’un empire qui ait pu rivaliser avec la puissance économique, politique et militaire de celui de Mansa Moussa à cette époque : l’empire de Chine.


Pour Kathleen Bickford Berzock, conservatrice au Block Museum of Art, c’est l’accès à un métal précieux qui a permis la richesse inouïe de l’empire du Mali. Les sols du royaume auraient abrité près de la moitié des réserves d’or de l’Ancien Monde. De plus, la région sur laquelle s’étendait l’empire du Mali produisait l’un des ors les plus purs qui circulaient à cette époque, où les États les plus puissants étaient essentiellement fondés sur l’étalon-or.

L’âge d’or de Tombouctou

De retour d’un pèlerinage à La Mecque en 1325, Mansa Moussa veut faire de la ville de Tombouctou une cité islamique savante. De ce fait, il fait construire de nombreuses universités et encourage la venue de chercheurs étrangers. On estime que la ville abritait au XIVe siècle quelque 80 facultés. C’est une société complexe, lettrée. Des universitaires viennent du monde entier dans cet empire d’Afrique de l’Ouest afin d’y étudier la loi islamique, l’astronomie, la théologie, les sciences.


Un roi oublié de l’histoire

Aujourd’hui, des intellectuels africains plaident pour une vision de l’histoire moins centrée sur l’Occident. Kathleen Bickford Berzock affirme qu’il faut cesser d’ignorer la richesse de l’histoire des civilisations africaines. Le colonialisme et le commerce triangulaire ont eu de profondes répercussions sur la manière dont les Européens et Américains écrivent sur l’Afrique et les Africains, et sur la manière dont ils les perçoivent. De sa fondation vers 1235 jusqu’à son déclin progressif à partir du XVe siècle, l’empire du Mali s’étendait sur une majeure partie de l’Afrique de l’Ouest, englobant des morceaux des territoires actuels de la Guinée, de la Gambie, du Sénégal, du Niger et du Mali. Après la mort de Mansa Moussa, vers 1337, l’Empire malien continua de prospérer sous les règnes de ses descendants. Mais l’émergence d’empires rivaux et l’apparition de nouvelles routes commerciales précipitèrent sa chute.

Content created and supplied by: [email protected] (via Opera News )

connaissez-vous mansa moussa empereur malien mali

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires