Opera News

Opera News App

"Où suis-je ?"

Aamidd
By Aamidd | self meida writer
Published 21 days ago - 0 views

Voici une métaphysique du confinement qui nous invite à rompre avec le monde d’avant. Car tout a changé depuis que nous vivons la plupart du temps reclus dans nos maisons et nos appartements.

Emprisonnés dans la « zone critique », cette atmosphère modifiée par le réchauffement climatique, les contemporains se sont métamorphosés, assure le sociologue Bruno Latour dans Où suis-je ? Leçons du confinement à l’usage des terrestres (La Découverte, 186 pages, 15 euros).


Beaucoup ont sensiblement éprouvé leurs interdépendances avec le vivant et n’existent plus avec la même innocence qu’auparavant. « J’ose à peine taper sur mon clavier, de peur de faire fondre quelque glace lointaine », résume Bruno Latour, qui cherche malgré tout à « tirer des leçons positives du confinement ». Nous vivions hors-sol. Il nous faut atterrir et revenir sur Terre. Changer nos représentations aussi.

A la lutte entre les bourgeois et des prolétaires s’est superposé l’affrontement entre les « extracteurs » et les « ravaudeurs »

Car « le nouveau régime climatique est bel est bien un nouveau régime politique », explique le sociologue. L’insertion du planétaire dans la politique fait éclater les catégories du monde d’hier comme les notions de souveraineté, d’Etat-nation et de frontières, alors que les « terrestres » vivent à l’échelle des vies connectées. Un nouveau conflit politique est même apparu dans lequel s’affrontent de nouvelles « classes géosociales ». A la lutte entre les bourgeois et des prolétaires s’est superposé l’affrontement entre les « extracteurs » et les « ravaudeurs », nous dit Latour. Les premiers poursuivent le développement de l’économie extractiviste dans le déni du réchauffement climatique ; les seconds cherchent à recréer un tissage des territoires par le ravaudage : ils raccommodent, reprisent, rapiècent et retissent un monde abîmé. Ce nouveau conflit, précise le sociologue, « joue aujourd’hui le même rôle, par son ubiquité, son intensité, sa violence, sa complexité, que le précédent », celui existant entre les capitalistes et les prolétaires, « sauf qu’il mobilise au-delà des seuls humains ».

« Apprendre à reculer »

L’entrée dans l’ère de l’anthropocène appelle une nouvelle conception de l’émancipation. Celle-ci ne sera plus linéaire, comme à l’époque de l’ancienne politique révolutionnaire, puisqu’il n’existe plus qu’un seul monde auquel nous ne pouvons rien substituer. Ainsi, il s’agit « non plus [d’]aller de l’avant dans l’infini, mais [d’]apprendre à reculer, à déboîter dans le fini ». Il ne faudrait cependant pas croire Bruno Latour technophobe. Car « c’est par la technique, étrangement, que l’on capte le mieux cette puissance inventive (…) de Gaïa [la Terre-mère] ». En effet, relève-t-il, loin des idées reçues, « la Terre n’est pas verte, elle n’est pas primitive, elle n’est pas intacte, elle n’est pas naturelle. Mais artificielle de part en part ».

Content created and supplied by: Aamidd (via Opera News )

Tags:      

Bruno Latour
Opera News is a free to use platform and the views and opinions expressed herein are solely those of the author and do not represent, reflect or express the views of Opera News. Any/all written content and images displayed are provided by the blogger/author, appear herein as submitted by the blogger/author and are unedited by Opera News. Opera News does not consent to nor does it condone the posting of any content that violates the rights (including the copyrights) of any third party, nor content that may malign, inter alia, any religion, ethnic group, organization, gender, company, or individual. Opera News furthermore does not condone the use of our platform for the purposes encouraging/endorsing hate speech, violation of human rights and/or utterances of a defamatory nature. If the content contained herein violates any of your rights, including those of copyright, and/or violates any the above mentioned factors, you are requested to immediately notify us using via the following email address operanews-external(at)opera.com and/or report the article using the available reporting functionality built into our Platform

VOUS AIMEREZ

Pillage des enseignes Auchan au Sénégal : les manifestants ne se trompent-ils pas de cible ?

21 minutes ago

40 🔥

Pillage des enseignes Auchan au Sénégal : les manifestants ne se trompent-ils pas de cible ?

Yopougon: un individu vote 7 fois et se fait arrêter par la police

25 minutes ago

412 🔥

Yopougon: un individu vote 7 fois et se fait arrêter par la police

Alassane Ouattara répond à Guillaume Soro au passage

26 minutes ago

879 🔥

Alassane Ouattara répond à Guillaume Soro au passage

L’image du jour/élections législatives : le président Ouattara effectue son devoir civique

26 minutes ago

30 🔥

L’image du jour/élections législatives : le président Ouattara effectue son devoir civique

Législatives / Yopougon : une tentative de bourrage des urnes déjouée

29 minutes ago

886 🔥

Législatives / Yopougon : une tentative de bourrage des urnes déjouée

Sénégal/Affaire Sonko : où est passée Adji Sarr, la masseuse par qui le scandale a éclaté ?

29 minutes ago

159 🔥

Sénégal/Affaire Sonko : où est passée Adji Sarr, la masseuse par qui le scandale a éclaté ?

Dougoutigui apporte un soutien de taille à Fior 2 Bior

30 minutes ago

27 🔥

Dougoutigui apporte un soutien de taille à Fior 2 Bior

3emes mandats/Macron a-t-il ouvert la boîte de Pandore ? Le message que lui envoient les Sénégalais

31 minutes ago

117 🔥

3emes mandats/Macron a-t-il ouvert la boîte de Pandore ? Le message que lui envoient les Sénégalais

Legislatives/Commune de Yopougon : le scrutin se déroule relativement dans le calme, à la mi-journée

54 minutes ago

430 🔥

Legislatives/Commune de Yopougon : le scrutin se déroule relativement dans le calme, à la mi-journée

Elections législatives: Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara se prononcent après leurs votes

1 hours ago

27 🔥

Elections législatives: Henri Konan Bédié et Alassane Ouattara se prononcent après leurs votes

COMMENTAIRES