Sign in
Download Opera News App

 

 

Inhumation dans la plus stricte intimité familiale / que cache cette expression ?

Mdi0106210800



Tous les morts se ressemblent a t-on coutume de dire. Qu'il ait été riche, beau et célèbre ou pauvre laid et illustre anonyme, un mort est semblable à un autre. Couché, inerte, et sans vie dans un monde qui lui est désormais étranger. La différence entre deux morts vient certainement de l'organisationi de funérailles plus ou moins dignes. Cela peut se passer aussi bien dans l'indifférence la plus choquante que dans une atmosphère festive ou de recueillement. Mais quand sonne l'heure de l'ultime voyage, c'est bien souvent que surgit l'expression "inhumation dans la plus stricte intimité familiale" Que revêt ce vocable ? Qui y a recours? Pourquoi? Et que se passe t-il au cours de ce type d'inhumation?

La plupart des personnes interrogées dans le cadre de cet article sont unanimes, l'inhumation dans la plus stricte intimité familiale est le plus souvent l'apanage des riches, des hautes autorités, de certaines célébrités et de personnalités importantes mais rarement de personnes humbles. "Ce genre de mise en terre se déroule dans des cimetières privés, dans des caveaux de famille ou dans des cimetières de prestige comme celui de Williamsville. Ça permet d'éviter les débordements et de préserver l'image, la réputation et la dignité du défunt ainsi que de celles de sa famille" témoigne B.K, transitaire dans une entreprise de la place et dont le père fut inhumé dans de pareilles conditions.

Contrairement à B.K certains pensent que ces enterrements privés donnent lieu à des rites ou rituels de famille, à des promesses, à des liens ou alliances qu'on tissent ou défait, à des engagements fermes que l'on prend et même à des confessions en presence de la dépouille avant de lui dire définitivement au revoir. Ce qui explique selon dame M.F professeur de lettres que généralement ni les prêtres ni les pasteurs ne sont conviés à cette inhumation. Selon A.K médecin dans une grande clinique Abidjanaise "le défunt peut être mis en terre avec des objets précieux auxquels il tenait et qu'on aimerait pas faire voir à tout le monde.

Il faut cependant retenir que bien souvent les inhumations à caractère privé créent des frustrations au niveau des amis, voisins, collègues et connaissances qui se sentent privés du "droit" d'accompagner à sa dernière demeure celui avec qui ils auront eu à partager tant de choses et de morceaux de vie. "C'est donc toujours avec amertume qu'on se résignent à voir partir le corbillard ou le cercueil accompagné d'une poignée de proches, ça fait mal chaque fois que j'ai eu à vivre cette situation" confesse D.T homme d'affaires qui évolue dans le commerce import-export.

En définitive l'inhumation dans la plus stricte intimité familiale se fait avec uniquement la famille et souvent quelques rares invités triés sur le volet. Il vise à protéger des intérêts ou l'honneur de la famille du regard des autres. Ce qui ne va pas sans conséquence. Mais peut-on leur en vouloir ? Ne dit-on pas que le cadavre appartient à ses parents ?

SRANKPAWA BOUAKE Mdi0106210800

Images et texte du poème : Internet

Abonne toi "+ Suivre", Partage, Commente et mets un like

Content created and supplied by: SRANKPA (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires