Sign in
Download Opera News App

 

 

L'exode des Baoulé : combien de temps a duré la traversée de la Comoé?

Les Assabou, plus connus sous l'appellation aujourd'hui les baoulé, ont dû quitter le royaume ashanti, suite à une guerre fratricide entre les héritiers au trône. Conduit par une certaine Abla Pokou, ce peuple dans sa fuite vers la Côte d'Ivoire, fera face à une barrière à la fois naturelle et spirituelle : le fleuve Comoé et le génie qui l'habite. Une traversée dont peu connaissent certains détails, en autres le temps mis pour l'accomplir.

Le récit de la reine Pokou nous est révélé par l'administrateur Maurice DELAFOSSE dès 1901, bien que la tradition orale avant lui, le mentionnait déjà. Il a inspiré bien d'autres auteurs ivoiriens, comme Véronique TADJO. Cet exode n'a pas encore, à ce jour, épuisé toutes les questions et éclairer les zones d'ombre qui l'entoure. Au point où il est désormais rentré dans la catégorie des légendes.

Toutefois, à la question de savoir combien de temps a duré la traversée, DELAFOSSE nous en donne une idée. A travers son "Essai de Manuel de la langue agni parlée dans la moitié orientale de la Côte d’Ivoire" à la page 162 voici ce que l'administrateur colonial français nous révèle : "Un grand fromager se dressait sur l'autre rive: il se courba et son sommet vint toucher la rive où se trouvaient Pokou et ses partisans. Tous alors montèrent sur le tronc et s'avancèrent sur le pont: la traversée dura longtemps. Au bout de seize jours, ce n'était pas encore fini : il fallu dix-huit jours pour que tous aient passé le fleuve", peut-on lire.

Comme vous le voyez, cette traversée ne s'est pas réalisé en une seule journée, mais en plusieurs. C'est la preuve la reine Pokou a quitté le royaume Ashanti avec un nombre important de partisans.

Képhren

Source : Essai de Manuel de la langue agni parlée dans la moitié orientale de la Côte d’Ivoire" de Maurice DELAFOSSE

Content created and supplied by: Képhren (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires