Sign in
Download Opera News App

 

 

Arts et culture : Affou Keita et N'guess Bon sens enflamment Daoukro


C'est parti depuis le 31 mars 2021 et jusqu'au 11 avril 2021 pour le Festival International des Arts et de la Culture de Daoukro. Pour cette 16 édition, le thème retenu est ''Cohésion social à Daoukro''. Pendant cette semaine pascale, l'honorable député de Daoukro et N'gatakro et commune, le commissaire, AKOTO Olivier convie toute la population de la région de l'Iffou et les autres des quatre coins de la Côte d'Ivoire a venir festoyer au son des musiques traditionnelles et moderne. Le député de Daoukro pour ce rendez-vous a mis les petits plats dans les grands. Au menu, la gastronomie avec le concours culinaire, la foire carnavalesque, les expositions et vente de produits agricoles, culturels, le défilé de mode, le concert et le concours de beauté dédié à la plus belle fille du FICAD. Pour l'ouverture de cette activité culturelle placée sous l'autorité morale du président Henri Konan Bédié, appelée aussi ''Paquinou Obligé'' le commissaire Général du FICAD, l'honorable Olivier Akoto a réussi un grand coup de Maitre. Il a pu réunir  sur la même scène Nguess bon Sens le chansonnier tradi-moderne Baoulé et Affou Keita la voix manding. Ces deux icones de la musique ivoirienne ont enflammé la ville de Daoukro, capitale de la région de l'Iffou, située dans l'est de la Côte d'Ivoire. C'était tout simplement époustouflant. On avait comme l'impression que cette population attendait ce moment pour oublier un temps soit peu, la crise électorale de 2021. Pour le moins qu'on puisse dire c'est que l'honorable Olivier Akoto, grand rassembleur, homme de paix, jeune politique averti a su permettre à la population de Daoukro récemment frappée par les événements malheureux qui ont suscités la méfiance de se retrouver et continuer le vivre ensemble. C'est d'ailleurs pour cela que le thème de cohésion sociale a été approuvé pour accompagner cette 16eme édition. Et quand les 02 artistes sont montés sur le podium géant dressé pour la circonstance, c'était du délire populaire indescriptible. Affou keita saluant an baoulé et Nguess bon sens en Dioula. Il fallait être là pour  vivre cette fraternité retrouvée dans le public. ''C'est de cette côte d'Ivoire que nous voulons'' a renchéri le député choco Akoto Olivier emporté par l'émotion. Le Festival international de la culture et des arts de Daoukro, (FICAD) après deux ans de pause du fait de la Covid-19, comme on le voit, renaît de ses cendres. C'est donc parti pour cette 16 ème édition qui a débuté le 31 mars dernier et qui met toute les populations de Daoukro dans une joie indescriptible actuellement.


Fidèle NETO


 

Content created and supplied by: FidèleNeto (via Opera News )

affou keita daoukro olivier akoto

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires