Sign in
Download Opera News App

 

 

Angoisse, décès successifs: incursion dans l'univers des Enseignants contractuels attendant un décret (Enquête)

Après une incursion ponctuée de nombreux témoignages recueillis auprès de plusieurs enseignants, le moins que l'on puisse dire est que, de façon quasi-globale, la situation n'est pas du tout reluisante dans les rangs de ces personnels du secteur de l'éducation - formation recrutés par l'État de Côte D'Ivoire en 2019; que se passe t-il en réalité ? Confiant que leur contrat est arrivé à expiration depuis la fin du mois de septembre 2021, ils attendent depuis lors, le décret devant confirmer leur intégration à la fonction publique, puisqu'ils avaient déjà rempli les formalités de cette intégration, à la demande de la tutelle, par le dépôt de dossiers durant les vacances scolaires, précisément au mois d'août 2021.

Image d'illustration

Cependant, malgré ces démarches qui ont rassuré les uns et les autres pour une appartenance à la grande famille des fonctionnaires de Côte D'Ivoire, il est donné de constater que le décret d'intégration est devenu un accouchement difficile. Et dans cette attente qui dure maintenant six mois, angoisse, stress, confusion, découragement, galère et plusieurs cas de décès signalés, meublent le quotidien de ces enseignants qui ne savent plus le statut qu'ils ont, bien qu'étant toujours en activité, et vu que le titre de contractuel est arrivé à échéance depuis le 30 septembre 2021. Dans ce flou sur leur situation, ces enseignants nourrissent tout de même de l'espoir pour cette intégration car croyant en la bonne foi des autorités qui les ont recrutés pour répondre à un besoin urgent de personnel enseignant. Il convient de rappeler qu'au cours d'une rencontre avec une délégation de la plateforme nationale du secteur éducation-formation conduite par Zadi Gnagna le 8 février 2022, Mme Mariatou KONÉ a indiqué avec preuves à l'appui à ses visiteurs que le dossier des contractuels est au niveau de la prise du décret par la fonction publique.

Image d'illustration

Faut-il le souligner, ils sont au nombre de 10 300, ces enseignants qui sont dans cette situation angoissante, stressante où certains ont malheureusement perdu la vie sur ce '' chemin de croix ''. Vivement que le ministère de la fonction publique communique sur cette affaire de décret d'intégration qui cause dans le silence, de nombreux dégâts dans les rangs de ces ex-contractuels : dépression, problèmes dans des couples dus à la rareté de fonds, arriérés de loyer, a-t-on relevé dans cette incursion dans l'univers des enseignants contractuels en attente d'un décret à quelques mois de la fin de l'année scolaire 2021 - 2022.

Mme Mariatou KONÉ , ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation et M. Zadi Gnagna, responsable de la Centrale plateforme nationale Éducation-Formation.


As.B

Content created and supplied by: Assibena (via Opera News )

angoisse, contractuels enseignants successifs:

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires