Sign in
Download Opera News App

 

 

Grogne dans le secteur de la Santé : le Syndicat Coalisanté annonce un arrêt de travail de quatre jours

En Côte d'Ivoire le secteur de la santé sera marqué par des remous à compter du mardi 26 juillet 2022. En effet, à la date sus indiquée jusqu'au vendredi 29 juillet prochain les membres de la Coalition des syndicats de la santé ( Coalisanté) ne pouvant plus supporter la sourde oreille de leur Minisitre de tutelle face à leurs revendications ils ont décidé d'observer un arrêt de travail de quatre jours (mardi 26 au vendredi 29 juillet 2022 Ndlr ) afin de crier leur colère face à cette situation, avec en prime le non paiement de leur prime trimestrielle.

Le porte-parole du syndicat Coalisanté Koulahi Valentin (debout) faisant lecture du préavis de grève. Image A.Zatté

Ce mardi 19 juillet 2022 les responsables de la Coalisanté étaient face à la presse et à leurs syndiqués au CHU de Cocody, Abidjan afin de partager et expliquer le motif de cette grève dont le préavis a été porté à la connaissance du Ministre de la Santé Pierre Demba par courrier le 15 juillet dernier.

Koffi Narcice premier responsable et Koulahi Mangni Valentin porte-parole de ce syndicat ont longuement expliqué pourquoi le syndicat a décidé d'observer un arrêt de travail au moment où le gouvernement est entrain de négocier une nouvelle trêve sociale avec les travailleurs.

Selon les conferenciers il s'agit pour eux d'interpeller les dirigeants en général et en particulier le Ministre de la Santé sur le non respect de leurs engagements concernant la loi sur la réforme hospitalière promulguée depuis juillet 2018 et adoptée en Conseil des ministres qui devrait permettre d'améliorer les conditions de travail des agents de Santé et de bénéficier d'une prime trimestrielle. Malheureusement jusqu'à ce jour la prime trimestrielle tant attendue reste toujours à l'étape d'un rêve qui ne s'est pas encore réalisé.

Le préavis de grève déposé sur la table du Ministre de la Santé Pierre Demba.


En tout cas, les revendications qui motivent le futur débrayage des membres de la Coalisanté portent sur plusieurs autres points dont par exemple le paiement de deux trimestres de primes à l'ensemble des agents de santé, le paiement d'arrierés de primes covid-19 aux agents de santé affectés en juin 2021, la signature d'un décret portant réforme du statut de l'Infas pour l'application du système LMD, la signature d'un texte réglementant le métier d'ambulancier, la libération sans délai des agents de santé incarcérés à la Maca etc.

Les conférenciers ont toutefois fait savoir que même si leur grève se tiendra dans un contexte où le gouvernement négocie une nouvelle treve sociale avec les travileurs n'empeche cependant que leur Syndicat , reste fermement attaché à la prise en compte de leurs revendicactions dont l'amelioration des salaires des fonctionnaires.

Les agents de Santé presents à la conférence de presse déterminés pour la grève.

" La Coalisanté n'a jamais dit qu'elle ne s'inscrit pas dans la trêve sociale mais nous avons posé des conditions que le gouvernement doit satisfaire et vice- versa" a tenu à clarifier le porte-parole dudit syndicat.

A.Zatté

Content created and supplied by: ZatteAlbert (via Opera News )

côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires