Sign in
Download Opera News App

 

 

Gbagbo et Simone ne sont plus au pouvoir mais ils gèrent 2 grands mouvements, le PPA-CI et le MGC

La politique est un métier qui peut se faire jusqu'au dernier souffle de l'homme. Le corps humain est nécessaire pour les différentes rencontres et déplacements physiques. Le plus important, ce sont les idées et la connaissance qu'on a en politique qui permettent de mener à bien cette fonction. Le plus grand rêve d'un politicien, c'est de pouvoir gérer un parti qui le conduira au sommet de l'État.


Certains présidents prennent leur retraite après avoir fini leurs mandats. D'autres continuent jusqu'à ce qu'ils aient la possibilité de revenir au pouvoir. Laurent Gbagbo et son épouse Simone Ehivet sont de très grandes références en politique. En Côte d'Ivoire comme en Afrique, on les connaît comme les premiers opposants du président Houphouët Boigny. C'est l'un des seuls couples présidentiels où l'homme et la femme ont été tous les deux des militants dans le passé jusqu'à maintenant.

Depuis le retour de Gbagbo en Côte d'Ivoire, lui et son épouse ne sont pas en de très bons termes. Ils ne partagent plus les mêmes visions politiques. Leur relation de couple n'est pas non plus au beau fixe. Gbagbo Laurent a créé le PPA-CI tout en quittant le FPI. Quant à son épouse, elle est le leader du mouvement des générations capables (MGC). Ces deux mouvements font partie des structures politiques les plus importantes du pays.


En Europe comme en Afrique, Simone Ehivet et Gbagbo Laurent ont du grand soutien. Ils sont aimés et connus, ils ont les attitudes de deux personnes éternellement liées à la politique. Il est rare de voir un couple présidentiel à la tête de deux mouvements politiques influents et importants dans le pays.

Le MGC de Simone Gbagbo a le soutien des femmes ivoiriennes et celles de la dispora. Cette association créée par des femmes, leur donne la force de s'exprimer et de se battre pour que l'apport de la gent féminine soit effectif en politique et dans tout autre corps de métier. Quant aux PPA-CI, il s'impose peu à peu en Afrique de l'ouest. Certains Maliens reconnaissent ce parti tel une aubaine pour sauver l'Afrique de l'impérialisme occidentale.


Si Gbagbo et Simone Ehivet ne vivaient pas ce temps de tiédeur dans leurs différentes relations, ils seraient surement entrain de militer ensemble au sein du PPA-CI. Tout ce qu'on leur souhaiter, c'est la réussite dans leurs différentes voies. 

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

laurent gbagbo simone ehivet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires