Sign in
Download Opera News App

 

 

Appelés à quitter les zones à risques en saison des pluies 25.000 habitants ne seront pas relogés

Le ministre ivoirien de l'Hydraulique, de l’Assainissement et de la Salubrité a demandé, le vendredi 27 mai 2022, aux 25.000 habitants des 55 sites identifiés dans plusieurs communes du district d’Abidjan, comme étant des zones à risques en saisons des pluies, à quitter les lieux avant les opérations de déguerpissement qui démarrent le 5 juin prochain. Mais, a prévenu Bouaké Fofana, il n'est pas prévu de reloger les populations avant leur départ.

«Ce n’est pas la première fois qu’on initie ce genre d’opérations. A l’approche de chaque saison des pluies, les mairies et le ministère sensibilisent les populations et leur demandent de partir. Quelquefois, elles partent pour revenir après les pluies. Nous ne voulons plus recommencer ce scénario. C’est pour cela que, cette année, il n’est pas prévu de reloger les populations avant leur départ», a indiqué le ministre Bouaké Fofana.

Selon l’émissaire du gouvernement, l’objectif visé des opérations de déguerpissement est de sauver des vies humaines. «L’objectif de cette opération, c’est vraiment de sauver des vies. Partons d’abord de ces lieux et mettons-nous hors de danger. Après, nous discuterons pour savoir ce qu’on fait pour les uns et pour les autres», a-t-il insisté.

Le ministre Bouaké Fofana a révélé que 95% des morts liés aux glissements de terrains et aux inondations surviennent dans les zones à risques, identifiées dans 8 des 13 communes du district d’Abidjan.  A savoir Adjamé, Attécoubé, Anyama, Abobo, Cocody, Port-Bouët, Yopougon et Bingerville.

C’est par une conférence de presse, à l'Auditorium de la Primature, à Abidjan, que le ministre ivoirien de l’Hydraulique, de l'Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana, a lancé l'Opération de déguerpissement dénommée «Pour sauver ma vie, je quitte les zones à risques».

La première partie de cette opération va coûter 2,5 milliards de FCFA à l'Etat de Côte d’Ivoire, a annoncé le ministre Bouaké Fofana.

Robert Krassault

[email protected]

Content created and supplied by: Krassault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires