Sign in
Download Opera News App

 

 

Audit des sociétés d’Etat : Alassane Ouattara se prononce et donne des instructions

Un conseil des ministres s’est tenu ce jour 26 janvier 2022 sous la présidence du Président de la République, Chef de l’Etat Alassane Ouattara. Ce conseil a été pour le Président ivoirien l’occasion de se prononcer pour la première fois sur les audits initiés par son gouvernement. Le Président Alassane Ouattara s’est dit satisfait des performances réalisées par l’ensemble des sociétés d’Etat en dépit de quelques actes de mauvaise gouvernance relevés au sein de certaines d’entre elles. « Je me félicite du bilan que nous avons obtenu parce que nous savons tous dans notre pays comment la corruption a gangrené le tissu social » t-il rappelé. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il dit avoir lancé le concept d’ivoirien nouveau pour promouvoir un nouveau type de citoyen « intègre, travailleur et sérieux ».

Le Chef de l’Etat a énuméré quelques actes de mauvaise gouvernance identifiés notamment des irrégularités observées lors des passations de marchés publics , des comptes bancaires de certaines sociétés qui ne figurent pas dans les livres comptables, des insuffisances dans la maitrise des charges de certains EPN, des honoraires, dons et autres commissions à des montants très élevés, des dépenses effectuées sans pièces justificatives, le recours aux emprunts souvent excessifs…

Devant tant d’irrégularités, le Chef de l’Etat a mis les Conseils d’Administration, les Directeurs Généraux, et l’ensemble des ministre ministres face à leurs responsabilités car a t-il tenu à préciser, ils n’échapperont pas aux sanctions prévues à cet effet.

Pour corriger ces dysfonctionnements et renforcer la gouvernance et le mode de gestion des EPN, le Chef de l’Etat a appelé le gouvernement  à revoir le cadre législatif et règlementaire de ces entreprises surtout les modalités d’emprunt et le processus de passation des marchés publics. Il a aussi invité les représentants de l’Etat dans les EPN à rendre compte à leurs mandants. Les ministres devront également se soumettre à ce devoir de redevabilité vis à vis du Premier ministre, grand coordonnateur de l’action gouvernemental. A cet effet, il a donné instruction au Premier ministre Patrick Achi afin d’engager la mise en œuvre des recommandations formulées par les auditeurs à l’occasion des missions effectuées.

 

Content created and supplied by: SGB78 (via Opera News )

alassane instructions ouattara sociétés

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires